Les jolies choses arrivent

Romance

A l’extrême de nous de Céline Musmeaux

19 novembre 2018

Hey hey hey ! Comment allez-vous aujourd’hui ? Bien j’espère ! On se retrouve pour papoter romance. A l’extrême de nous est un roman de Céline Musmeaux. C’est un partenariat que j’ai eu via Netgalley alors je tenais à remercier la maison d’édition Nymphalis qui a publié cette romance. Ils m’ont fait confiance et j’ai passé un bon moment avec cette lecture. Si vous souhaitez lire une romance douce, pas prise de tête mais qui n’est pas que cul-cul la praline, vous êtes au bon endroit !

Le synopsis

 

« Et si le plus dangereux des défis était de ne pas tomber amoureux ? »

À dix-neuf ans, Alicia débarque sur le campus universitaire la tête remplie de rêves. Fan de sports extrêmes depuis l’enfance, la jeune femme repère tout de suite un groupe aimant les mêmes loisirs qu’elle. Avec un beau sourire, Alicia va tenter de se faire une place parmi eux.  Douée, elle devient immédiatement la mascotte de cette troupe d’hommes aux caractères hauts en couleur. Mais tout cela se fait au grand désespoir de Lucas, le leader. Son pire cauchemar semble se réaliser, il se fait voler la vedette par une femme. Une sorte de compétition s’installe rapidement entre eux. Plus Alicia essaie qu’il l’apprécie, plus Lucas la déteste.

Réussira-t-elle à atteindre le cœur de Lucas ?

Le livre

Ce roman contient 342 pages. Il n’est publié qu’au format numérique pour le moment. C’est une romance qui peut être lu à partir de 15 ans car au-delà de la romance, un des personnages principaux a été victime de violence (petit spoil très léger mais nécessaire vous avertir). Il peut aussi sensibiliser et rendre compte d’une réalité. Je tiens à préciser dans ce cadre que si certains sont victimes de violences, il est important d’en parler, de demander de l’aide. Il a une note moyenne de 16,5 sur Livraddict.

Mon ressenti

Dans un premier temps, je voulais vous parler de l’histoire. Elle est assez commune, vous l’avez vu dans le synopsis. C’est un roman qui n’est pas particulièrement original dans son thème, dans sa trame de fond. Aussi, si vous souhaitez lire quelque chose de novateur, de différent, ce n’est pas le bon roman. Mais il a son charme et la tonalité du roman est humoristique par moment, tendue par d’autres. Alicia se retrouve dans une ville qu’elle ne connait pas pour faire ses études et habite chez sa cousine qui est une vraie peste. Elle cherche une nouvelle team pour faire du skate, du roller. Lorsqu’elle rencontre Alban et Elias, elle s’entend bien avec eux mais le leader, Lucas, ne semble pas l’apprécier du tout ! L’histoire se développe dans cet univers de sports extrêmes mais Alicia a un passé que Lucas va essayer de déterrer.

Leur histoire va se développer. Le passé d’Alicia va resurgir et la situation va se complique quelque peu. Dans cette ambiance, le caractère des personnages est explosif. Alicia est une fille qui ne se laisse pas faire. Personne ne lui marche sur les pieds, hommes et femmes sont au même niveau. De ce fait, elle clash assez régulièrement Lucas car il la prend de haut et ne veut pas qu’elle surpasse son respect. Lucas est lui aussi exigent et explosif. Ils sont souvent en train de se prendre la tête pour des broutilles mais en réalité tout ce qu’il veut, c’est se protéger, protéger sa team et la protéger elle.

Les protagonistes secondaires ont été bien développés. Alban et Elias me font rire. Toujours enthousiastes et protecteurs, ils ont un rôle important : ils font bouchon entre les deux protagonistes principaux lorsque la situation dégénère. Alban est plus responsable et a la tête sur les épaules. Elias est celui qui ressemble le plus à un enfant, il s’amuse tout le temps ! Je ne parlerais pas de la cousine relou d’Alicia. Elle n’a pas grande importance dans le livre, elle est juste énervante.

L’écriture et souple, agréable et simple. C’est un texte accessible dans son style qui retranscrit parfaitement les émotions et les éclats entre les divers protagonistes. Le rythme est assez lent dans les dialogues, chapitres, mais les chapitres se succèdent assez vite. En globalité, cette lecture m’a été très agréable, j’avais, je pense, besoin d’une romance assez douce pour ce début d’hiver. Pour autant, ce n’est pas un livre très original même s’il traite en arrière plan, le thème de la violence conjugale. Celui-ci est apparus réellement en fin de roman.

Voilà ! J’espère que mon article vous a plus ! Cette romance vous tente-elle ? Avez-vous entendu parlé de ce livre ? Belle soirée !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

2 commentaires

  • Répondre A l'extrême de nous de Céline Musmeaux - Space Bubble - Céline Musmeaux 20 novembre 2018 at 10 h 49 min

    […] A l’extrême de nous de Céline Musmeaux – Space Bubble […]

    • Répondre SpaceBubble_Off 20 novembre 2018 at 14 h 03 min

      Merci d’avoir relayé une partie de ma chronique ☺️

    Laisser un message