Roman

Alter Ego, au delà des apparences de Sélène Derose

23 octobre 2017

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je viens vous parler d’un roman contemporain psychologique qui est très sympatique : Alter Ego, au delà des apparences de Sélène Derose. Je remercie beaucoup l’auteur pour m’avoir fait confié son livre qui est un service presse. C’est une lecture très agréable qui a une note moyenne de 17,4 sur Livraddict.

Le synopsis 

Résultat de recherche d'images pour "alter ego selene derose"

« Nous faisons partie de ce monde et ce monde fait partie de nous. Mais tout comme nous ne nous connaissons pas toujours nous-même, nous ne connaissons pas parfaitement le monde. »

Niya Clark, sérieuse et réservée, vient tout juste d’achever ses études supérieures avec une idée précise de son plan de vie. Mais tandis qu’un nouveau pan de celle-ci commence, et pas des moindres à ses yeux, un évènement va bouleverser son équilibre.
Tout au long de son périple pour le retrouver, Niya, en proie au doute, sera amenée malgré elle à remettre en question ses certitudes les plus profondes jusqu’à sa vision d’elle-même.

Déjà vu ou presque, pensez-vous ?
Pas sûr. Apprêtez-vous à progresser avec elle au-delà des apparences et de la vraisemblance…

Le livre

Il fait 343 pages au format Epub. C’est un roman contemporain et psychologique teinté de fantastique qui est très agréable et accessible à partir de 18 ans. Ce n’est pas un roman interdit aux moins de 18 ans, pas du tout, mais je pense qu’il faut une certaine maturité pour en comprendre le sens réel. C’est un roman particulier où se bouscule ce que l’on pense être la réalité et ce que l’on pense qui ne l’est pas.

Mon ressenti

Pour tout vous dire, au début je ne savais pas trop à quoi m’attendre. Le synopsis est très mystérieux, je n’avais pas d’idée sur ce qui allait m’attendre lors de la lecture de ce roman. Et j’ai été plus qu’agréablement surprise. Lorsque j’ai commencé ce livre, cela faisait bien trois semaines que je n’avais pas ouvert un livre à cause de la masse de travail que j’avais pour les cours. Dès que j’ai ouvert ce livre (enfin, plutôt, dès que j’ai slidé les pages sur ma Kindle), j’ai été plongé dans un autre monde. Ce livre m’a vraiment aidé à me remettre à lire, à en avoir envie et à en avoir la force. Ce début d’année étant très chargé pour moi, la force de lire n’était plus vraiment au rendez-vous et cette histoire, les personnage de Niya et de Huka m’ont vraiment redonnés le sourire et l’envie d’en découvrir davantage.

Je vous explique un peu plus l’histoire. Niya est une jeune femme qui termine ses études et qui cherche un travail. Elle est tout à fait normale et a envie de réussir dans la vie. Un jour, un événement survient dans sa vie sans qu’elle ne s’en rende compte. Celui-ci va alors bouleverser tout ce en quoi elle croit, et remettre en cause la personne qu’elle est. Niya est réservée mais elle a une façon de voir la vie qui se rapproche un peu de la mienne. J’avoue en avoir vu quelques défauts mais c’est ce qui fait que ce personnage est très bien construit. Elle vit en colocation avec sa meilleure amie : Clariss, une femme adorable, drôle et qui donne toujours la pêche. C’est un personnage touchant et mignon comme tout. Franchement, c’est la meilleure amie que l’on rêve tous d’avoir. Elles sont toujours là l’une pour l’autre sans pour autant s’envahir. C’est toute la beauté de leur amitié.  Zain est un personnage très énigmatique. J’avoue avoir eu beaucoup de mal à l’apprécier. Son caractère, sa façon de dire et de faire les choses avaient quelque chose qui m’énervait. Peut-être parce que je le trouvais un peu lunatique (j’ai du mal avec ce genre de personnage). Malgré tout, au fur et à mesure, on découvre des facettes de sa personnalité qui sont tout à fait admirables. C’est un gentleman, quelqu’un de bien qu’on ne peut pas détester même si ce n’est pas mon personnage préféré. Le personnage que j’ai le plus apprécié c’est Huka. Elle n’apparaît pas souvent, et pourtant, elle est pour moi l’élément central de cette histoire. Mais je vous laisse découvrir ce personnage, car si j’en dévoile trop, elle perd de sa magie.

L’écriture est tellement fluide qu’elle vous embarque sans que vous vous en rendiez compte. J’ai lu ce livre en à peu près 6 heures, étalées sur 4 jours. Je n’avais pas beaucoup de temps pour lire et pourtant je me suis totalement laissée happer par cette incroyable histoire. Elle m’a enchanté en réalité. Le livre se lit très vite car les éléments s’enchaînent tous, pas le temps de niaiser ! Le côté psychologique de l’histoire est très bien développé et j’ai beaucoup apprécier en apprendre plus sur la culture des ancêtres de Niya, un vrai bonheur. Ce retour aux sources est très intéressant. Je ne crois pas en des choses particulières, mais je pense qu’il y a des choses que l’on ne connait pas. Voilà en quoi la citation dans le synopsis de l’auteur fait écho à mes propos :

« Nous faisons partie de ce monde et ce monde fait partie de nous. Mais tout comme nous ne nous connaissons pas toujours nous-même, nous ne connaissons pas parfaitement le monde. »

Avec cette philosophie de vie et cette façon de penser, on se sent libéré d’un poids que d’autres semblent porter. Niya, au début du roman, ne veut pas croire ce qui lui arrive et cela va être une source d’angoisse. A partir du moment où elle commence à y croire, c’est comme si elle était de nouveau libre. Le lecteur le ressent dans sa lecture et se libère aussi par la même occasion.  J’aime beaucoup cette lecture pour tous les sentiments de bien-être qu’elle m’a procurée, pour la pureté qu’elle fait naître au fil des lignes. Un roman que je vous recommande grandement même si je pense, il peut ne pas plaire à tout le monde. Le côté spirituel peu en gêner certains et ne pas correspondre en ce à quoi ils croient. Il peut donc les choquer même si pour moi ce n’est pas choquant.

Merci de m’avoir lu et n’hésitez pas à réagir à ce billet en commentaire ! Vous l’avez lu, qu’en avez-vous pensé ? A la prochaine !

 

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Sélène Derose 23 octobre 2017 at 18 h 41 min

    Merci pour cette superbe chronique, qui en plus d’être éclairée, me touche.
    Savoir qu’ALTER EGO t’a « aidé à te remettre à lire, à en avoir envie et à en avoir la force » est le plus beau des compliments.
    Je te souhaite de très belles lectures à venir.

    • Reply SpaceBubble_Off 23 octobre 2017 at 19 h 07 min

      Merci beaucoup et merci à toi de m’avoir fait confiance

    Leave a Reply