Les jolies choses arrivent

New romance

Amoureux d’une étoile de Tessa Wolf

31 juillet 2019
Amoureux d'une étoile est une romance prenante sur le thème de la danse

Hello tout le monde ! Comment allez-vous ? Aujourd’hui je voulais vous parler de la romance Amoureux d’une étoile, de Tessa Wolf. Il y a quelques temps, j’ai lu Take your chance (lien de ma chronique ici) édité chez BMR (Hachette), la même édition que ce roman et j’avais été agréablement surprise par la profondeur des sentiments dans le roman. J’ai donc postulé pour lire Amoureux d’une étoile en partenariat avec la maison d’édition. Et je vous donne mon avis maintenant !

Le synopsis

Une bourse d’étude pour une prestigieuse école d’art de New York, voilà une opportunité inespérée de quitter la France et de m’offrir un nouveau départ ! Rien ne pourra me détourner de mon objectif : être la meilleure et surpasser la concurrence.
Mais quand le beau Keith vient me demander de l’aide pour conquérir le cœur de sa meilleure amie, je ne peux pas lui dire non. Il est clair que ces deux-là sont fous l’un de l’autre. Qu’est-ce que j’ai à perdre, après tout ?
Malheureusement, les choses ne sont pas toujours aussi évidentes qu’elles en ont l’air, et en jouant les cupidons, c’est mon propre destin que je risque de changer.

Le livre

Cette romance de 465 pages est écrite par Tessa Wolf, une auteure que je n’avais jamais lue. Elle est éditée chez BMR édition qui a eu la gentillesse d’accepter ce service presse numérique avec la plateforme NetGalley. Ce livre peut être lu à partir de 14 ans selon moi. Il n’y a pas de scènes choquantes et véhicule de fortes émotions. Il a une note moyenne de 17,4 sur Livraddict.

Mon ressenti

J’ai lu cette romance en une semaine environ. Comme je vous l’ai dis plus haut, j’avais hâte de lire cette romance qui me paraissait prometteuse. On suit donc Cassiopée, une jeune femme de 20 ans qui fait ses études à New York en danse et en sciences. Elle a émigré aux USA avec sa mère pour ses études. Avant, elles habitaient en France, n’avaient que très peu de revenus car sa maman est malade. Elles quittent la France pour vivre le rêve américain, essayer de se sortir de la misère. Cassiopée souhaite devenir danseuse étoile car la danse est son rêve. Ainsi, elle pourra payer des soins pour sa mère et lui rendre la vie plus agréable. Son passé difficile fait qu’elle ne peut supporter le contact des autres. Elle est donc solitaire et préfère se concentrer sur la danse.

Or, un jour, Keith, jeune homme de 24 ans qui fait ses études en cinéma (metteur en scène), lui demande son aide. Il a besoin d’elle pour rendre jalouse sa meilleure amie, Violetta, avec qui il veut sortir. Le lecteur se retrouve alors mêlé dans un triangle amoureux (si vous n’aimez pas ça, fuyez!) étrange. Pourquoi Keith se prend-t-il la tête à la rendre jalouse ? Il aime Violetta et Violetta semble l’aimer. Leur passé est complexe et Cassiopée commence à perdre la raison (et son cœur).

Durant la plus grande partie du roman, on a le point de vue de Cassiopée. J’ai été immergée dans sa vie d’avant, ses problèmes et ses cicatrices. Cela m’a beaucoup chamboulée. L’écriture de l’auteure rend merveilleusement bien la sensation de solitude, de force et de courage. Comme Cassiopée, je me suis sentie à la fois seule et forte. Ce personnage est très bien construit et toutes sens fragilités sont exacerbées. J’ai aussi beaucoup aimé le personnage de Keith et leur duo en général car il n’était pas cliché. Keith n’est pas le stéréotype du footballeur musclé et lunatique. Il est sympathique avec tout le monde, franc et assez mince. Cassiopée n’est pas non plus une fille qui s’écrase sous ses cicatrices mais une fille forte qui ne fait que ce qu’elle veut. Leur duo est très rythmé.

Avec tous ses point que j’ai appréciés, j’ai ressentie les émotions comme si je faisait partie de l’histoire pendant un bon moment. Cependant, je regrette les 40 derniers pour cents du roman (alors oui en pourcentage car c’était en numérique mais pour faire plus réel on va dire à partir du dernier tiers du roman). Cette partie se déroule 5 ans plus tard. J’aurais aimé voir une grande évolution en terme de maturité et d’enjeux. Pourtant, j’ai retrouvé les mêmes petits tracas, et des personnages qui n’avaient que très peu évolués. J’ai donc eu l’impression que l’histoire se répétait. Selon moi, l’histoire aurait pu dans ce cas être raccourcie car la redondance était fatigante à la fin.

C’est dommage car les deux premiers tiers du roman sont très sympas et l’écriture est belle. Ce livre reste tout de même une belle lecture que je recommande si vous aimez les triangle amoureux. Amoureux d’une étoile est une romance prenante et agréable malgré cette petite redondance à la fin.

AVEZ-VOUS DÉJÀ ENTENDU PARLE DE AMOUREUX D’UNE ETOILE ? SI LES TRIANGLES AMOUREUX VOUS PLAISENT ALORS CE LIVRE EST FAIT POUR VOUS !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message