Les jolies choses arrivent

New romance

Briar Université, Tome 1 The Chase de Elle Kennedy

21 juin 2019
Briar Université est un spin off de la saga Off Campus de Elle Kennedy. Une lecture légère pour l'été

Hello tout le monde ! Comment allez-vous aujourd’hui ? J’avais hâte de vous parler de cette lecture : Briar Université, de Elle Kennedy étant une sortie que j’attendais avec impatience, j’ai été ravie de pouvoir la lire en avant première et de vous avoir donné une partie de mon avis sur les réseaux. C’est partit pour mon avis complet !

Le synopsis

Briar Université est un spin off de la saga Off Campus de Elle Kennedy. Une lecture légère pour l'été

On dit que les opposés s’attirent. Et s’il y en a bien une qui est d’accord avec ça, c’est Summer, parce qu’il n’y a aucune raison logique pour qu’elle soit attirée par Colin Fitzgerald. En règle générale, elle n’aime ni les intellos tatoués, ni les jeux vidéo, ni les joueurs de hockey qui pensent qu’elle est volage et superficielle.

De son côté, Fitz n’est pas persuadé que cette fille solaire, sûre d’elle, en un mot magnifique, soit celle qu’il lui faut.

Et pourtant, il va falloir qu’il s’y fasse car… ils sont colocataires !

Le livre

Ce roman est une new romance de 398 pages écrite par Elle Kennedy. Il fait partit d’une trilogie dont les seconds et troisième tome seront dispo en librairie courant l’été. Celle-ci est le spin-off de la saga Off-Campus dont j’avais lu le premier tome et qui m’avait totalement conquise (lien de ma chronique ici). C’est pourquoi j’avais hâte de lire cette saga. Je dirais qu’elle peut être lue à partir de 17 ans. Il a une note moyenne de 16,7 sur Livraddict. Merci aux éditions Hugo New Romance pour cet envoie que j’avais hâte de découvrir !

Mon ressenti

Comme je l’ai dis précédemment, j’avais hâte de lire ce premier tome. Mon avis est mitigé en terme de personnages et de contexte. Je m’explique. Summer a depuis longtemps le béguin pour Fitz. Fitz se sent aussi attiré par elle mais il se l’interdit car elle est trop complexe pour lui. Il trouve qu’ils ne vivent pas dans le même monde. Lui aimant les jeux vidéos et étant introvertie, elle aimant la mode et étant extravagante. En terme de caractère, ils sont totalement opposés mais leur attirance mutuelle n’est pas simple à vivre lorsqu’ils vont devenir colocataires.

L’histoire est plutôt simple et peu originale je l’avoue. Mais l’auteur place dans son récit des sujets importants. Elle déconstruit les stéréotypes grâce au personnages. Fitz n’est pas un sportif débiles ni un joueur de jeux vidéos qui ne sort pas de sa chambre. Il est sociable, a de l’humour et est très charmant. Summer elle est le stéréotype même de la fille populaire canon que tout le monde envie, et en plus, elle est riche. On pourrait penser qu’elle est nunuche, comme le dit le stéréotype. Pourtant, on voit surtout à partir de la moitié de la lecture que si elle a des difficultés, elle n’en est pas moins intelligente et a des bonnes idées. J’ai aussi ressentie de la fragilité en elle, surtout à cause de ses difficultés d’apprentissage (un des sujets abordés). J’ai l’impression que grâce à ça, l’auteur l’a rendue plus humaine.

Malgré le fait qu’Elle Kennedy déconstruits les stéréotypes, Summer reste énormément dans son stéréotype et cela m’a beaucoup fatigué. J’ai eu beaucoup de mal à supporter Summer. Son personnage disait parfois qu’elle n’était pas superficielle et qu’elle était féministe, et la seconde d’après elle sort une phrase sexiste. De ce fait, je ne me suis pas trop attaché à elle et lorsque venait le chapitre écrit de son point de vu, je râlais un peu. Mais elle se rattrape à la fin du roman alors cela a atténué mon énervement contre elle. Et puis il y a Fitz, un amour de gars. Il est juste généralissime ! Il a une morale qui me ressemble beaucoup alors je me suis plus identifiée à lui.

Les personnages secondaires sont aussi très intéressants. J’ai beaucoup apprécié Hollis, un des colocataires très drôle, un peu décalé et un peu vanné aussi. Son caractère enfantin était adorable et met de la douceur dans le récit ainsi que beaucoup d’humour. De la même manière, Brenna, une amie de Summer était pleine d’énergie. Pas dans le même genre, Brenna est cash et virulente. Je l’apprécie plus que Summer. Du coup j’ai vraiment hâte de lire le tome 2 car elle en est le personnage principal ! Brenna dit ce qu’elle pense et n’est pas superficielle, c’est ce que j’apprécie chez elle.

De plus, l’auteur aborde le sujet de l’agression sexuelle que je trouve intéressant. Cette lecture est vraiment simple, pas complexe et pas prise de tête. Les sujets ne sont pas traités en profondeur mais surtout en surface. C’est toutefois intéressant car cela peut sensibiliser des personnes ne souhaitant pas lire des romans trop chargés. Cela sensibilise un autre type de lectorat et je trouve que c’est une bonne chose. Si vous souhaitez lire une romance sans prise de tête, pas compliquée et facile à lire, c’est la saga qu’il vous faut !

ET VOUS, A QUI VOUS IDENTIFIEREZ-VOUS LE PLUS : BRENNA OU SUMMER ? VOUS AVEZ LU OFF-CAMPUS ? CETTE SAGA VOUS DONNE ENVIE ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message