Voyages & Bonnes adresses

La découverte de la tour Pey Berland

15 novembre 2017

Coucou tout le monde ! Récemment, je suis montée en haut de la tour Pey Berland à Bordeaux et je voulais vous montrer la vue que l’on a de la-haut. On voit tout Bordeaux, on reconnait les bâtiments et les lieux connus. La Garonne est visible avec un point de vue que l’on a jamais eu.

La tour Pey Berland a une belle histoire. Je vais vous la raconter mais pas de panique ! Je ne vais pas vous faire un pavé d’histoire, loin de là ! Tout d’abord, ceux qui sont asthmatique, prenez bien votre ventoline : il y a 233 marches à grimper. J’étais toute essoufflée en arrivant en haut mais je ne l’avais pas prise. La construction de cette tour débute en 1440 à distance de la cathédrale pour préserver les cloches. Elle comporte quatre niveaux :

  • le rez-de-chaussé qui accueille la billetterie de la tour. Quatre cloches de la cathédrale y sont présentées. La plus ancienne date de 1552 avec une inscription en lettres gothique. C’est tellement élégant à voir.
  • la chambre des cloches est le cœur du monument, qui est d’ailleurs classé monument historique. Il contient l’ouvrage en bois qui supporte les cloches ( 11 mètres de haut et 6 de large). Il soutient quatre cloches énormes sur deux niveaux.
  • la première terrasse à 40 mètres de hauteurs. On a accès à ce niveau tandis que ceux du dessus ne nous sont pas ouverts. Le plancher est en béton et à travers une vites au sol, on peut voir les deux petites cloches (2,5 tonnes la première et 880 kg la seconde). Des acs boutants décorent la première terrasse de laquelle nous voyons déjà un aspect e Bordeaux jamais observé.
  • la deuxième terrasse à 50 mètres du sol. Notre-Dame d’Aquitaine est une oeuvre monumentale faite de cuivre est haute de 6 mètres et pèse 1,3 tonnes. Elle a été redorée à la feuille d’or e 2002. Ce niveau nous est accessible aussi.

L’extérieur est gravé, commémorant la pose de la première pierre par Pey Berland. Le rez-de-chaussé ne porte aucun décor. A la chambre des cloches, on a des armatures de pierre gothiques. La structure s’affine en prenant de la hauteur et est décorée de petites pyramides ornées de fleurons.

Après ce petit point historique, je vous laisse avec les photos !

La tour Pey Berland vue du sol

 

 

Après avoir vue la tour vue du bas, je suis montée tout en haut de la tour.

La statue de la dame d’Aquitaine en or en haut de la tour

 

 

La vue du haut de la tour.

La cathédrale Pey Berland

On peut voir la place des Quinconces avec la grande roue au fond à droite

 

La Garonne et le pont Chaban-Delmas au fond à droite

 

 

Voilà ! J’espère que ce billet vous aura plu et qu’il vous donnera envie d’y monter ! C’est très jolie à voir et ça ne prend pas longtemps. Plein de bisous !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Morgane 16 novembre 2017 at 14 h 08 min

    Olala mais que c’est beau, il faut que tu m’y amènes !

    • Reply SpaceBubble_Off 16 novembre 2017 at 14 h 11 min

      Avec plaisir ! 😘

  • Reply Marion - Mangue Coco 17 novembre 2017 at 9 h 43 min

    Bordeaux est une chouette ville, je ne suis jamais montée en haut de cette tour mais tu m’as donné envie de le faire à mon prochain voyage ! 🙂 Merci pour ces belles photos ! Gros bisous !

    • Reply SpaceBubble_Off 18 novembre 2017 at 11 h 18 min

      Oh c’est chouette ! J’espère que la visite te plaira autant qu’à moi 😀 Bisous 😘

    Leave a Reply