Jeunesse

Un défi pour Vanessa, Arcadia tome 3 de Cécile Soler

6 novembre 2017

Coucou tout le monde ! Aujourd’hui on parle du troisième tome d’une saga. Un défi pour Vanessa est le livre mit à l’honneur aujourd’hui. Son auteur : Cécile Soler. Une auteure avec une belle plume qui écrit des petits romans adaptés aux enfants de 9 ans. Cette adorable saga est un coup de cœur jeunesse qui je recommande grandement. Ce troisième tome est l’avant dernier et le fin mot de l’histoire se rapproche. Je remercie l’auteur pour la confiance qu’elle m’accorde (ce livre est un service presse).

Le synopsis

Résultat de recherche d'images pour "le défi de vanessa cecile soler"

Après deux mois à Arcadia, Vanessa s’est habituée à la vie de l’académie. Heureuse de fêter son 12e anniversaire avec son amie Jade et sa chère tante Lili, elle oublierait presque que dans quelques jours, l’attend une sacrée épreuve avec le challenge du Médoc, sa première compétition nationale.
Parviendra-t-elle à relever ce nouveau défi en dépit de rivales sans scrupules? Et à vaincre les résistances de ses parents face à sa carrière naissante?

Le livre

Ce roman jeunesse contient 242 pages. Il est le 3ème tome de la saga Arcadia. C’est une saga jeunesse qui contient quatre livres en tout (oui le quatrième va arriver bientôt et Cécile vient de publier la première de couverture sur son Instagram (juste ici)). Il n’est donc pas très long et très bien adapté pour les jeunes ado. Il peut tout à fait plaire aux plus vieux (moi j’aime beaucoup) comme la saga entière.

Mon ressenti

Ce troisième volet parle du challenge du Médoc à la patinoire Mériadeck. Vanessa et Jade sont à Arcadia depuis deux mois maintenant. Elles se sont habituées à la vie à l’école. Elles progressent toutes les deux mais le stress du challenge n’est pas loin. Entre joie et coups montés, la vie n’est pas toujours toute rose. Dans ce tome, on voit un peu plus le directeur et j’ai trouvé cela très agréable. J’aimerai bien qu’il soit un peu plus développé dans le tome suivant car je pense qu’il y a quelque chose à creuser sur ce personnage.
Les parents de Vanessa sont toujours aussi rigides. Ils sont bien développés et ont leur caractère et leur façon de penser, mais qu’est-ce qu’ils m’insupportent ! C’est vrai qu’ils n’ont pas vraiment  le beau rôle dans l’histoire. Du coup c’est logique qu’on les aime pas trop. Surtout qu’il y a tante Lili qui est tellement adorable ! Un ange cette femme.
Le personnage d’Eric, l’entraîneur de patinage de Vanessa a été plus développé dans ce volet. On le connait plus et on commence à voir sa vraie personnalité. Progressivement, les personnages sont approfondis. Un gros point positif au vu de la taille des romans.

Je me retrouve dans Vanessa et dans cette histoire. Les histoires de collèges sont récurrentes, dans la vie de chaque jeune fille et même de chaque adulte. Mais ce n’est pas seulement en ça que ce livre me fait du bien, me réconforte. Moi aussi, jeune j’avais des rêves. Je rêvais d’être championne olympique de natation. Ce n’est pas le patinage mais cela reste un sport et un rêve. Dans cette saga, on voit une jeune fille qui réalise son rêve, qui y met toute sa volonté et toutes ses forces. En cela, ce livre est un livre feel good pour moi. J’ai fais de la natation en compétition pendant des années et au collège je suis devenue asthmatique. Cet événement a brisé mon rêve. Alors, voir cette héroïne le concrétiser petit à petit est vraiment source de joie. Vanessa est un personnage dans lequel on peut vraiment s’identifier. Quel que soit notre rêve, elle est source de motivation. Dans ce tome encore plus que dans les précédents car elle progresse et elle acquiert une force de caractère qu’elle n’avait pas avant. Le personnage évolue avec les tomes et c’est un vrai bonheur d’évoluer avec elle.

On a enfin l’arrivée d’un nouveau sujet. Le sujet de la romance et des rencontres amoureuses. Entre Arnaud, que l’on connait depuis les premiers pas de Vanessa à Arcadia jusqu’à un petit nouveau que vous allez découvrir. Eh bien oui, à l’adolescence, l’amour remplace peu à peu  les oppositions filles/garçons de l’école primaire. À l’école élémentaire, les garçons c’est sales, méchants et débiles. Au collège en revanche, on a des petits coups de cœurs pour les beaux garçons de la classe. Bon forcément, dans une école de sportifs de hauts niveaux, les amourettes doivent être régulières. On verra cet aspect encore plus développé dans le 4ème tome de la saga je pense (vu la fin du livre).

Encore une belle histoire et un beau chapitre pour cette saga. Pour l’instant, le tome 2 est mon préféré.  Je ne saurai dire pourquoi particulièrement, mais j’ai cette sensation que le tome 2 est plus croustillant. J’attends le quatrième tome avec impatience !

Et vous, avez-vous lu cette saga ? Mon avis vous donne-t-il envie de la lire ? A la prochaine !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Marion - Mangue Coco 7 novembre 2017 at 18 h 35 min

    Coucou ! 🙂 Je n’ai pas lu cette saga mais c’est le genre de roman jeunesse que j’adore lire dans le train, pour me détendre et vagabonder un peu. C’est génial que tu aies pu faire de la natation en compétition, ça fait déjà de toi une championne à part entière quoi qu’il arrive ! 😉 Est-ce que tu continues d’en pratiquer un peu en loisir malgré ton asthme ? Gros bisous !

    • Reply SpaceBubble_Off 8 novembre 2017 at 17 h 50 min

      Ça me fait plaisir que ça te donne envie. Moi j’ai beaucoup apprécié cette saga et il y a pas mieux pour se détendre.
      Haha championne je ne pense pas mais ça a été une belle expérience comme le roller de vitesse en compétition aussi mais j’ai du arrêter au même moment 😊
      Oui malgré l’asthme je continue le sport. J’ai continué la natation jusqu’à l’année dernière (la piscine universitaire est fermée pour travaux cette année). Du coup cette année j’ai commencé la gym sportive ! L’asthme n’empêche pas le sport mais il faut connaître ses limites 😊

    Leave a Reply