Les jolies choses arrivent

Fantasy / Fantastique Jeunesse

Everless T1 de Sara Holland

8 avril 2020

Bonjour tout le monde ! Ça fait un moment que j’ai lu Everless mais il n’est jamais trop tard pour pour un avis détaillé ! C’est parti pour un embarquement immédiat pour Sempéra !

Le synopsis

Everless est une dystopie jeunesse qui vous permettrez de vous évader !

Julie vit dans la misère avec son père. Pour pouvoir payer ses dettes, celui-ci va consulter l’extracteur de temps. Car au royaume de Sempera, tout se paie en temps. On peut en effet transformer en métal précieux le temps de vie contenu dans le sang…
Pour éviter que son père, déjà très affaibli, se condamne en procédant à une nouvelle saignée, Julie se fait engager comme domestique à Everless, la résidence des Gerling, la famille la plus puissante du royaume. On va y célébrer les noces de Roan, le fils cadet de la famille, avec la fille adoptive de la reine. Cette dernière est agée de plusieurs centaines d’années grâce à ses richesses (la monnaie créée à partir du sang peut aussi se consommer pour allonger la vie…)
Or, Julie est depuis toujours secrètement amoureuse de Roan. Car elle a vécu à Everless dans son enfance. Mais suite à un tragique accident, son père et elle ont dû s’enfuir. Et son père lui a toujours interdit de retourner à Everless…

Le livre

Ce livre édité chez Bayard (Pages Turner) de 445 pages est écrit par Sara Holland. Il s’agit d’un roman young adult de fantasy. Nous nous retrouvons dans un univers où l’on paie de son sang et où le sang équivaut au temps qu’il reste à vivre. Ce roman jeunesse peut être lu des 12 ans. Ce premier volume (d’une duologie) a une note moyenne de 16,2 sur Livraddict, et de 3,86/5 sur Goodreads.

Mon ressenti

J’ai eu l’occasion de lire ce livre car j’ai gagné un concours sur Instagram. Et je dois dire que c’est une grande chance car j’avais envie de découvrir ce roman fantasy depuis un moment. Déjà la couverture est sublime, le seul petit défaut est que le métallisé s’enlève au fur et à mesure, alors j’y fais attention, ce serait dommage que le titre devienne noir en entier.

Vous avez sans doute remarqué que depuis le début de l’année 2020 je lis beaucoup de roman de fantasy. Il semblerait que je sois dans une période où j’ai besoin de m’évader. Et Everless a une superbe intrigue et surtout un univers original. J’adore le concept du temps qui est de l’argent. C’est vraiment très original et ça reprend aussi un concept que l’on connaît bien dans notre monde actuel. On court tous après le temps. La différence est qu’il n’y a pas de magie dans notre monde et d’un certain côté, heureusement, car dans le Royaume de Sempéra, il y a un vrai combat mené pour vivre le plus longtemps possible, mais les pauvres meurt et saignent leur temps à cause d’une monarchie qui dure depuis plus de 500 ans.

La reine est plus vieille que n’importe qui. Les familles riches prélèvent du temps aux familles pauvres en taxes et en loyers. Pourtant, beaucoup de sujets les vénèrent. Mais pas Julie. Julie et son père étaient des serviteurs à Everless, une forteresse où loge la famille royale des Gerling. Son père y était forgeron, et Julie jouait avec Roan Gerling, le petit Prince qui avait son âge. Un jour, un accident se produit et Roan a failli mourrir a cause de son frère Liam, sous les yeux de Julie. Liam ayant la réputation d’être un affreux personnage, Julie et son père fuient Everless en craignant les représailles. Julie a toujours détesté les Gerling, mais elle se voit contrainte d’y retourner pour gagner des fer-de-sang (monnaie qui contient le temps prélevé des individus) et sauver son père mourant.

Le lecteur est plongé au cœur du domaine d’Everless. J’ai beaucoup apprécié ces intrigues et ces mystères autour de l’accident de Roan, mais aussi l’amour de Julie pour son père. Elle fait tout pour lui et c’est un grand courage qu’elle montre. La voir retrouver le château et se remémorer ses souvenirs d’enfance est si touchant. Il y a des retours dans le passé qui explique beaucoup d’événements du présent. C’est le point fort de ce roman.

Les petits points négatifs mais qui ne m’ont pas empêché d’aimer cette lecture est la naïveté de la protagoniste. J’ai vraiment eu l’impression de me retrouver fac à une jeune fille qui se lance a corps perdu dans la gueule du loup, à chaque fois. Pour moi, elle aurait pu être un peu plus mature. Cependant, je comprends cette façon de la décrire car c’est un roman jeunesse qui a pour objectif que les adolescentes se retrouve dans le personnage principal.

La longueur de certains passages est le second point négatif. J’ai parfois eu la sensation que les descriptions n’étaient pas toujours importantes au regard de la situation. De plus, cette longueur n’est pas en faveur des personnages de l’histoire, car j’ai eu l’impression de ne plus m’identifier à eux par moments.

Malgré ses petits points négatifs, la lecture d’Everless a été très agréable et c’est une histoire que j’ai envie de continuer à découvrir. J’espère que le second tome sera plus vivant et plus dynamique que ce premier.

Everless aesthetic @spacebubbleblog

AVEZ-VOUS LU CE LIVRE ? EST CE QU’IL VOUS DONNE ENVIE ? DANS QUEL GENRE LITTÉRAIRE ÊTES-VOUS LE PLUS ACTIFS EN CE MOMENT ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message