Les jolies choses arrivent

Jeunesse

Un festival pour Aliénor, T4 Arcadia de Cécile Soler

12 mars 2018

Bonjour tout le monde ! Je suis heureuse de vous retrouver avec cet article et de clôturer la saga Arcadia de Cécile Soler ! C’est son quatrième roman de la saga : Un festival pour Aliénor dont je vais vous parler. On reste dans l’ambiance hivernale et le patinage artistique histoire de prolongée des Jeux Olympiques d’hiver qui se sont malheureusement terminés trop vite à mon goût.

Le synopsis

Couverture de Un festival pour l'Aliénor par Cécile Soler

Lorsqu’elle apprend qu’un festival médiéval se prépare à Arcadia pour célébrer l’ouverture de l’hôtel Aliénor, Vanessa déborde d’enthousiasme..

Mais très vite, rien ne se passe comme elle l’espérait. Entre la nouvelle patineuse américaine qui lui donne des complexes, la chorégraphe qui l’ignore, le spectacle sur glace qu’elle appréhende et l’horrible Cyrielle qui tourne autour du beau Kad, le festival menace de virer au cauchemar..

Vanessa sera-t-elle capable de surmonter tous les obstacles qui semblent se liguer contre elle ?

Le livre

Je remercie beaucoup Cécile car elle m’a fait confiance pour chroniquer ses livres. Elle m’a ouvert les portes de son monde. C’était un plaisir de plonger dedans et d’en être l’une des premières émerveillées. Ce quatrième et dernier opus contient 322 pages. Dernier roman jeunesse de la saga sur le thème du patinage artistique, il peut se lire seul, sans avoir lu les autres tomes, mais je vous conseille de lire les autres avant, vous n’en serez que plus émerveillé (ma chronique du tome 1 ici). Il peut être lu à partir de 8 ans, comme les autres. C’est une lecture destinée aux 9-14 ans, alors même si les plus vieux comme moi peuvent l’apprécier, il n’a pas l’élaboration d’un livre destiné aux adultes.

Mon ressenti

J’avais extrêmement hâte de lire le tome final de cette série jeunesse. Vous le savez, j’ai découvert cet auteure auto-édité il y a plusieurs mois lorsque je lui ai proposé de chroniquer son premier roman. J’ai eu un vrai coup de cœur pour l’héroïne et pour l’univers magique dans lequel elle vit. Encore une lecture légère, qui fait du bien au cœur. Pas besoin de réfléchir, de se creuser la tête. C’est juste un moment de détente et de bonheur. Cécile arrive à nous faire ressentir des émotions simples de notre jeunesse (même si la mienne n’est pas si loin que ça!).

J’aime beaucoup ce nouveau contexte du festival. Il amène la fête, la liberté et un vent de fraîcheur agréable. La compétition est de plus en plus présente entre les patineuse lorsqu’une nouvelle américaine arrive à Arcadia. Jeune prodige de son pays dans sa catégorie, elle fait peur et le fait que sa mère soit présente aux entraînements n’arrange rien. Les patineuses ont peur et se méfient d’elle. C’est un nouveau personnage qui fait de la peine mais qui transmet de belles valeurs. Sa mère par contre j’avais envie de la puncher ! (Alors oui ce mot n’existe pas mais c’est exactement ce que j’ai eu envie de faire !).

On a pu voir évoluer Vanessa dans sa relation avec Kad. Ah oui le beau Kad qui en fait craquer plus d’une ! Cette thématique arrive et tout en douceur. Je l’attendais et je voulais voir comme l’auteure allait l’aborder. Les relations entre adolescents sont parfois compliquées et Cécile montre que ce n’est pas parce que ce que l’on veut n’arrive pas que la vie n’est pas belle. En plus, la fin de l’histoire est toute en beauté, vous ne pouvez pas rater ça. Aussi, on a vu Eric, l’entraîneur sous une autre facette et j’ai trouvé ce retournement intéressant. Il y avait un peu de piquant grâce aux discordes entre entraîneurs et patineurs.

L’écriture toujours égale à elle-même : fluide, simple et doucereuse. J’aime simplement le temps que j’ai passé à lire ces livres. Il n’y a que de l’amour et ses belles valeurs dans cette série. Pour la conclure en beauté, Cécile nous laisse imaginer ce qui se passera ensuite. C’est sans doute à nous de continuer l’histoire, dans notre propre vie !

J’espère que mon avis vous a plus et que je vous ai donné envie de vous plonger dans cette douce histoire. Des bisous !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message