Les jolies choses arrivent

Fantasy Jeunesse

Grisha de Leigh Bardugo

26 mars 2018

Hello tout le monde ! Ça me fait tellement plaisir de vous parler de ce livre ! Aujourd’hui, c’est Grisha de Leigh Bardugo qui ‘a conquise ! Je le lis un peu en retard, tout le monde en a déjà parlé, mais bon, c’est pas grave ! Cet univers m’a vraiment beaucoup plus. J’ai beaucoup apprécié de me retrouver dans un univers fantasy qui n’était pas trop compliqué à comprendre car c’est un livre jeunesse. Pour ceux qui aiment le fantasy qui est facile à lire et la romance, ce roman est fait pour vous !

Le synopsis

Grisha

OMBRE. GUERRE. CHAOS.

Un royaume envahi par les ténèbres.
Une élite magique qui se bat sans relâche contre ce mal.
Des citoyens envoyés en pâture aux créatures qui peuplent le Shadow Fold.
Parmi eux : Alina Starkov.

ESPOIR. DESTINÉE. RENOUVEAU.

L’avenir de tous repose sur les épaules d’une orpheline qui ignore tout de son pouvoir.
L’Invocatrice de lumière.

Ancien royaume florissant, Ravka est aujourd’hui séparé en deux par une terrible nappe de ténèbres : le Shadow Fold. Les soldats de la Première et de la Seconde Armée luttent inlassablement contre cette menace. Alina Starkov, simple cartographe, a du mal à trouver sa place dans ce combat. Le jour où son meilleur ami est attaqué par l’une des créatures du Shadow Fold, Alina déploie un pouvoir qui la dépasse : une déferlante de lumière. Les Grishas, caste adepte de la Petite Science, la repèrent aussitôt. Le plus puissant d’entre eux, le fascinant et terrifiant Darkling, la prend sous son aile. Il décide de l’emmener à la capitale pour qu’elle apprenne à y maîtriser son don…

Le livre

C’est un livre jeunesse dans un univers de fantasy qui contient 338 pages chez les éditions Milan. Il est trèèèèèèèès rapide à lire (en 1 journée et demi je l’ai dévoré) car cet univers rend totalement accro ! Ce roman fantasy est accessible à partir de 14 ans (il y a une scène un peu limite mais rien de choquant). Il a une note moyenne de 17,2 sur Livraddict.

Mon ressenti

Ce livre est dans ma PAL (Pile à Lire pour les petits nouveaux) depuis décembre car mon chéri m’a offert la box livresque de Noël Mille et un livre (le lien vers leur site juste ici !). J’ai adoré ce cadeau et la box est vraiment géniale. Donc ce livre me tentait depuis longtemps mais je n’avais pas encore eu le temps de le lire. J’étais intriguée par cette auteure car elle a écrit la saga Six of Crows qui a fait fureur chez les bookaddict. Son univers particulier a été beaucoup apprécié et j’avais donc beaucoup d’attentes concernant cette nouvelle saga qu’est Grisha.

Dans un premier temps, il fallait absolument que je vous parle de la première de couverture qui est juste sublime. Je suis complètement fan du travail réalisé sur cette couverture. Il y a du relief, des couleurs chatoyantes et brillante. Rien que pour ça, il donne envie. Ensuite, comme je vous l’ai déjà dit dans une autre chronique, j’aime beaucoup lorsqu’il y a une illustration de carte au début des romans. Cela aide à situer le décor, surtout lorsque l’on est dans un univers imaginaire.

L’écriture est travaillée, tout comme l’univers. Il y a des dialectes inventés : les langues des Shu et des populations de Ravka Ouest, mais que l’on comprend car c’est toujours traduits par les personnages. Le décor est bien implanté dans l’histoire et grâce à la carte, on se repère facilement. De plus, les passages descriptifs sont magnifiques. J’aime la façon que l’auteure a de décrire les décors et les émotions. Comme la narration est faite du point de vue d’Alina, nous découvrons avec elle Os Alta et les autres villes qu’elle traverse. On est émerveillé avec elle. La transmission d’émotions et de sentiments se fait tout en douceur et le lecteur (moi en tout cas) ne se rend même pas compte qu’il est accro et qu’il vit autant qu’Alina les événements bouleversants de ce roman.

Enfin, je vais vous parler des personnages. Alina est décrite comme une petit chose fragile, au corps frêle. J’ai sentis tout au long de ma lecture que ce personnage était dans la retenue. Elle est perdue, assaillie de toute part et plongée dans un monde inconnu. L’auteure fait bien passer le message d’une jeune femme un peu désorientée. Pour ça, Alina est vraiment bien construite mais elle est aussi naïve (je l’ai été aussi je l’avoue). Je vous explique pourquoi : le Darkling est l’homme le plus puissant de Ravka, le plus séduisant aussi et on se doute qu’Alina tombe sous son charme comme toutes les autres filles (moi comprise). C’est normal, mais à côté, il y a Mal, le meilleur ami d’Alina qui est adorable et tout aussi charmant. Pour lequel son coeur va-t-il pencher ? Vous le saurez seulement en lisant ce roman, je ne spolierai rien !

Un autre personnage m’a beaucoup fasciné, c’est Genya, la servante de la reine qui s’occupe aussi d’Alina. Je l’ai trouvé touchante et forte à la fois. Pleine de compassion et intelligente, elle fait partie de mes personnages préférés. Pour conclure sur ce livre, je trouve que l’univers est très travaillé et pourtant simple à comprendre. Aussi, les personnages sont touchants et jamais je ne me suis ennuyé dans ma lecture, j’ai même été accro et l’ai dévoré (oui c’est le mot qu convient). Je n’ai pas de point négatifs pour cette lecture. J’ai passé un super moment.

Voilà ! Vous l’avez lu ? Dites moi ce que vous en avez pensé en commentaires ! Des bisous les loulous !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

2 commentaires

  • Répondre Popcorn & Gibberish 9 avril 2018 at 14 h 22 min

    Très envie de découvrir cette auteure et cette saga !

    • Répondre SpaceBubble_Off 10 avril 2018 at 15 h 17 min

      C’est pas une perte de temps ! J’ai bien envie de lire Six of Crows du coup.

    Laisser un message