La part des anges de Patrice Salsa

Hello les bulles ! J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui je veux vous parler du roman « La part des anges » de Patrice Salsa. Je remercie l’auteur d’avoir accepté ma demande de service presse pour ce livre !

Le synopsis

Résultat de recherche d'images pour "la part des anges patrice salsa"

Ils sont quatre, ils ont quinze ans. Kevin et Jordan vivent leur amitié depuis toujours. Alison et Solveig ont découvert depuis peu ce que c’est, et surtout ce que ça peut être.
Mais arrive un temps où on quitte l’amitié pour entrer dans l’amour ; les couples se recomposent donc, dans la perfection de l’évidence. Mais sous cette évidence et sa simplicité, la vie est là, avec la complexité des sentiments, des affects, des désirs. C’est alors que tout se noue, que tout s’intrique et se mêle, dans ce moment où il n’est pas possible d’être séparé des autres sans être séparé de soi.

Le livre

Ce roman écrit pour un public adolescent fait 136 pages au format numérique. Il traite d’amour et d’amitié mais il possède aussi un fond de tristesse omniprésent. Pour moi, ce livre peut être lu à partir de 17 ans. Je trouve qu’il y a des sujets difficiles qui ne peuvent pas convenir aux jeunes adolescents.

Mon ressenti

J’ai été plus touchée par les personnages féminins que masculins. L’histoire et le passé d’Alison et de Solveig m’ont bouleversées. Etant une fille, il m’est aussi plus facile de m’identifier aux figures féminines. Alison est forte et intelligente alors que son beau-père lui fait du chantage sexuel. Solveig est malade et a déjà été internée en hôpital psychiatrique. Elle est paranoïaque de tout, du coup elle ne mange rien.

Il y a beaucoup de choses vraiment sympathique dans ce livre. J’ai apprécié suivre plusieurs personnage, tantôt dans la vie de l’un, tantôt dans celle de l’autre. On découvre petit à petit leur histoire, ce qui fait que l’on ne s’ennuie pas. Voir que leurs vies ne sont ni parfaites ni géniales m’a fait apprécier ce livre hors du commun. Il leur arrive des choses dures et graves tournant autour de thèmes relativement tabous de nos jours. Les descriptions sont très justes bien que parfois dures à encaisser. Je souligne donc l’efficacité avec laquelle l’auteur décrit la réalité.

Il est vrai que ce n’est pas un livre où l’on s’évade du monde dans lequel on vit mais c’est aussi le but que je trouve à ce récit. Le fait de connaitre des éléments de leur passé nous aide à comprendre les personnages. On les voit évoluer. C’est un roman à l’ambiance plutôt triste. Les personnages y parlent du suicide. Ce n’est pas vraiment un livre que des jeunes adolescents doivent lire, ou en tout cas, n’est adapté à toutes les personnalités.

Personnellement, j’ai eu du mal à comprendre la narration. Elle est difficile à lire au début. On change souvent de personnage et du coup, le temps d’adaptation est plus long pour comprendre l’histoire. De plus, même si l’histoire des personnages est réelle dans la vie de tous les jours, certaines scènes m’ont mise mal à l’aise. Elles sont parfois difficiles à lire, psychologiquement parlant.

Voilà voilà ! J’espère que ma chronique vous plait ! Je vous fait plein de bisous et à la prochaine !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

 

Leave a Reply