Red Queen de Victoria Aveyard

Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour parler d’un livre qui était une lecture commune sur Livraddict : « Red Queen » de Victoria Aveyard. Un roman fantasy plein de suspens.

Le synopsis

Résultat de recherche d'images pour "red queen"

Dans le royaume de Norta, la couleur de votre sang décide du cours de votre existence. Sous l’égide de la famille royale, les Argents, doués de pouvoirs hors du commun, règnent sur les Rouges, simples mortels, qui servent d’esclaves ou de chair à canon.
Mare Barrow, une Rouge de dix-sept ans, tente de survivre dans une société qui la traite comme une moins que rien. Quand elle révèle sans le vouloir des pouvoirs extraordinaires et insoupçonnés, sa vie change du tout au tout. Enfermée dans le palais royal d’Archeon et promise à un prince argent, elle va devoir apprendre à déjouer les intrigues de la cour, à maîtriser un don qui la dépasse, et à reconnaître ses ennemis, pour faire valoir l’indépendance de son peuple.

Le livre

Ce roman fait 444 pages aux éditions Le Masque (personnellement je l’ai lu en ebook). Il est classé dans un registre fantasy et jeunesse. Cette lecture plaira à nombre d’adolescents (plus aux filles je pense). Il n’y a rien de choquant ou de trop cruel, alors si de jeunes ados souhaitent se lancer et que les 444 pages ne leur font pas peur, il n’y aura aucun problème.

Mon ressenti

Mare est une jeune femme avec un caractère bien trempé. Elle est destinée à aller au front et s’y est résignée. Pour son plus grand malheur, lors d’un service qu’elle effectue au Palais Royal d’Archeon, elle révèle malencontreusement un pouvoir surnaturel qui n’est normalement le don que des Argents. Or, Mare est une Rouge. Elle devient donc une figure à cacher. La famille royale va alors la fiancer à leur fils cadet (Maven) afin de cacher la vérité au peuple : une Rouge avec des pouvoirs.

Au début, je croyais que l’amour avait une place importante dans cette histoire mais en fait, c’est la trahison qui est en haut du classement ! Mare va devoir se protéger, se faire des alliés à l’intérieur comme à l’extérieur du Palais. Mais la question est : seront-ils ceux dont elle a besoin et lui seront-ils fiables ?

Les événements s’enchaînent très rapidement. J’ai été subjuguée par l’écriture qui rend les altercations et combats réels. Tous les personnages souffrent d’une quelconque façon. J’ai beaucoup apprécié Cal (l’aîné des Princes) et son rôle dans le livre. Malgré le fait que Maven soit plus présent, plus doux, je me suis méfiée de lui. Victoria Aveyard a réussit à maintenir le suspens jusqu’au bout car je ne m’attendais vraiment pas au final.

J’aime le contexte de ce livre. Il revient sur une société patriarcale, comme la France et les USA l’ont connue il y a quelques décennies. C’est une société bien complexe où les opposés sont en guerre depuis tellement longtemps qu’ils ne voient qu’une solution : tuer l’ennemi. Bien sûr il n’y avait pas ce côté fantasy en France ou aux USA (ça aurait été cool, il faut se l’avouer!). C’est une société vouée à l’échec. Le régime s’effondrera, comme toutes les monarchies, mais l’enjeu est : comment ?

J’ai hâte de voir comment les personnages vont évoluer dans les prochains tomes (les trois suivants). J’ai envie de voir le rôle de Cal (le frère de Maven) s’étoffer. C’est une histoire poignante et tragique et pourtant, tout y est beau.

C’est fini pour aujourd’hui ! Si vous l’avez lu, n’hésitez pas à me faire part de votre avis ! XoXo

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Leave a Reply