Sociologie

La civilisation des mœurs de Norbert Élias

20 mars 2017

Le synopsis 

Résultat de recherche d'images pour "la civilisation des moeurs"

Comment se tenait-on à table au Moyen Âge ? Comment se mouchait-on à la Renaissance ? De quelle époque datent les pudeurs associées au comportement sexuel ? Norbert Élias analyse les mœurs de la civilisation occidentale et étudie leur transformation de la fin du Moyen Âge à l’époque contemporaine.

Des exemples amusants et inattendus, des textes peu connus et pleins de surprises émaillent ce livre savoureux. D’une chanson coquine à un manuel de savoir-vivre, d’une tirade de moraliste à un recueil de proverbes, à chaque fois brillamment commentés, Norbert Élias donne au mot  » civilisation  » un sens nouveau et original, basé sur l’étude concrète des mœurs. Ce livre est devenu un classique de la réflexion sociologique.

Le livre 

Il fait 474 pages et c’est écrit gros à l’intérieur. Il est accessible à partir du lycée car le langage serait difficile autrement. Il fait parti de mes lectures obligatoires de ce semestre (cursus sociologique), ainsi je le conseil vivement à ceux qui veulent entreprendre des études en fac de sociologie car il est très intéressant et vous sera surement demandé. De plus, il vous sera utile car, étant un livre historique, les contextes pourront vous être utile en histoire, vous aurez des références dans vos partiels que d’autres n’auront pas !

Mon ressenti

J’ai apprécié ce livre. Il apporte de grandes précisions sur l’histoire de notre société et le processus de civilisation qui est l’objet de ce récit. Qu’est ce que les mœurs ? Ce sont les habitudes de vie et les comportements individuels. Ainsi, la civilisation des mœurs est un livre qui retrace les habitudes de vie des individus au fil des siècles (depuis le Moyen Age à aujourd’hui) qu’il nomme civilisation (comme si le processus qui s’enclenche est un accroissement des comportements considérés comme civilisés à chaque époque).

Élias nous apprend que ce processus vient des régimes politiques mais aussi de la société de cour et de la noblesse (qui a toujours pensé que c’était elle qui avait raison et qu’il fallait vivre comme eux vivaient). Dans le fond, il aborde tous les thèmes de la vie quotidienne, et les explique simplement : la tenue à table, la fourchette, comment cracher ou encore comment aller aux « toilettes » (ce n’était pas des toilettes comme on l’entend aujourd’hui, la rue était efficace à cette époque ;)).

Bien que très explicite et passionnant, le livre est long et Élias répète très souvent les mêmes choses. Cela est accentué par le fait qu’il rajoute des textes historiques d’auteurs dans son ouvrage, des textes des fois si vieux qu’ils sont en vieux français et il n’est pas aisé de les comprendre. Il les explique et cela peut être très longuet je vous l’accorde, mais rassurez-vous, la fin du livre est plus intéressante que le début.

J’espère que cet article ne vous a plu et que je vous aurais donné envie de le lire ! Merci à tous !

Bye bye !

@SpaceBubble_Off

Instagram : chiara_spacebubble

mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

2 Comments

  • Reply Morgane 26 mars 2017 at 18 h 23 min

    Je n’ai pas encore terminé le livre mais je suis d’accord avec ton ressenti sur cette lecture : un début un peu long, la suite s’améliore mais beaucoup de répétitions et des textes cités compliqués à comprendre.

    • Reply SpaceBubble_Off 26 mars 2017 at 22 h 32 min

      Oui il faut vraiment se mettre dedans parce que le contenu est intéressant et vaut le détour. Il faut juste tenir le coup ^^

    Leave a Reply