Les jolies choses arrivent

Books Fantasy

La couleur du mensonge, tome 1 de Erin Beaty

6 mars 2019
mon avis sur La couleur du mensonge, de Erin Beaty

Bonjour à tous ! On se retrouve aujourd’hui pour une chronique d’un roman fantasy qui a beaucoup fait parler de lui l’année dernière. Il s’agit de La couleur du mensonge, le premier tome d’une trilogie écrite par Erin Beaty. Son talent a su intéresser la maison d’édition Lumen ainsi que les lecteurs. Ce roman mêlant machinations politiques et jeu passionnés est incroyable et ne vous décevra pas.

Le synopsis

Mon avis coup de coeur sur le roman La couleur du mensonge, de Erin Beaty, publié chez Lumen

Sage Fowler, seize ans, est une bâtarde recueillie par un oncle riche et respecté. Sa seule chance de s’en sortir ? Épouser un beau parti. Elle se présente donc chez une entremetteuse – l’une de ces femmes chargées d’évaluer le potentiel des candidats au mariage, et dont les décisions font et défont les fortunes d’une famille, voire d’un pays tout entier. Mais avec sa légendaire indiscipline et sa langue trop acérée, la jeune fille échoue lamentablement. Amusée par son cynisme et son sens aigu de l’observation, la marieuse lui propose toutefois de devenir apprentie.

Sage s’embarque donc dans un périple vers la capitale pour assister au Concordium – là où, tous les cinq ans, se décident les unions les plus importantes – avec un groupe de jeunes filles triées sur le volet. Cette précieuse cargaison est escortée par un bataillon de soldats d’élite qui ne tarde pas à réaliser qu’ils sont tous sur le point de se jeter dans la gueule du loup : le pays voisin prépare une invasion et chaque étape du voyage pourrait bien être la dernière. Spécialiste des missions de reconnaissance, l’un des membres de la troupe sollicite alors l’aide de Sage. Mais plus elle avance dans ses recherches plus elle découvre, horrifiée, que tout le monde joue double jeu… à commencer par son recruteur lui-même ! Et, doucement, le piège se referme sur elle…

Le livre

Ce pavé de 505 pages de m’a duré qu’une journée. Je vous laisse en déduire l’addiction qui m’a prise. Il est accessible à tous, tant que l’on se sent d’attaque à lire un gros livre, et peut plaire autant a de jeunes adolescents qu’à des adultes appréciant les quêtes de pouvoir dans un autres univers. Il obtient une note moyenne de 17,3 sur Livraddict. Le tome 2 de cette trilogie est déjà paru.

Mon ressenti

Comme je l’ai dit plus haut, je l’ai lu rapidement. J’étais tellement happée par l’histoire que j’ai finis ce roman à 2 heures du matin la semaine dernière, ne pouvant me résoudre à laisser planer le suspens. Nous allons de révélations en révélations tout au long du roman et ce, jusqu’à la dernière page. On ne s’attend pas aux événements et il n’y a pas de clichés ! J’ai bien cru, j’ai eu peur qu’il y en ai un, mais non, et j’en suis ravie car cela m’aurait déçue.

Sage Fowler est une jeune fille de 16 ans dont les parents sont décédés. Elle vit chez son oncle et sa tante qui ont un statut prestigieux alors que ce n’est pas son cas. Pourtant, son oncle veut la marier afin qu’elle ait une position stable. Le rendez-vous avec la marieuse ne se passe pas vraiment bien et Sage devient apprentie marieuse. Elle doit, sous la direction de maîtresse Darnessa Rodelle apprendre le plus de choses possibles sur les candidats aux mariages afin de réaliser des unions assorties. Elle essaie donc d’en apprendre beaucoup sur Ash Carter, un des soldat qui protège les futures mariées. Mais qui des deux est-il le plus sincère ? Sont-ils réellement ceux qu’ils prétendent être ? L’apparence et les dires sont-ils seulement en partie vrai ? On ne sait pas vraiment. Dans ce jeu où chacun essaie d’obtenir des informations, on ne sait pas vraiment a qui se fier.

Mais cette romance qui naît n’est pas le sujet principal du livre. Avant tout, le royaume de Demora est en danger. Le pays voisin : Kimisara, tente d’envahir le pays pour faire un coup d’état. Les soldats qui protègent l’escorte de la marieuse n’a pas pour seul but de les protéger, mais aussi de faire attention aux possibles invasions. Entre complot, quête de pouvoir et mensonges, le lecteur devient membre à part entière de cet univers et ne sait plus vraiment que croire. Me retrouver dans cette position était formidable car je ne savais pas à quoi m’attendre. Les revirements de situations n’était pas du tout prévisible pour moi. J’ai passé un superbe moment dans ce monde.

Le point de vu omniscients permet au lecteur de connaître différents aspects du récit. Nous avons donc accès aux sentiments d’Ash comme ceux de Sage. Nous pouvons voir des scènes que Sage ne voit pas et inversement. Cela permet une connaissance globale de l’histoire et surtout de ce que les personnages traversent. L’écriture est souple mais très recherchée. Se déroulant au 6ème siècle (je suppose car les dates de naissances sont dans les années 490 à 502), l’auteur a adapté un langage plus ancien tout en le rendant accessible et compréhensible très facilement. Mais certaines anciennes formules de phrases reviennent et j’aime bien cet aspect.

Les émotions des personnages sont bien distinctes. Le personnage d’Ash est juste merveilleux, tandis que celui du général Quinn est énigmatique. Le personnage de Cassek m’a beaucoup fait rire et celui de Sage est explosif. Chaque personnage détient un caractère qui lui est propre et je ne me suis pas du tout lassé d’être en leur compagnie. Ils sont bien construit, très intéressants. La marieuse Darnessa a aussi sa part de mystère et ses connaissances ainsi que ses petits jeux m’ont fait rire. Toujours quelque part, elle n’y est jamais pour rien. D’une grande sagesse, elle inspire le respect. Tous autant qu’ils sont m’ont plus même si Sage s’est mit une fois démesurément en colère à mon goût.

Très prenant et émouvant, je pense que je vais dévorer le second tome. Ma mère ayant vu que j’avais adoré ce roman a eu envie de m’offrir le second. Pour une lectrice accro comme moi, c’est le plus merveilleux des cadeaux !

CE ROMAN VOUS TENTE ? LA FANTASY VOUS INTÉRESSE-ELLE ? VOUS LAISSEREZ-VOUS MANIPULER OU TENTEREZ-VOUS DE COMPRENDRE CE QU’IL SE PASSE RÉELLEMENT ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message