Les jolies choses arrivent

Books Fantasy / Fantastique

La guerrière d’Argalone T1 Désillusion de Frédérique Arnould

28 novembre 2020
La guerrière d'Argalone, une fantasy hyper addictive !

Bonjour ! Je suis ravie aujourd’hui de venir vous parler d’un roman de fantasy auto-édité ! Cela faisait un moment et je soutiens toujours l’auto-édition car il y a des pépites comme ailleurs. La guerrière d’Argalone est un roman de fantasy où la mort, la guerre, l’amour, le sexisme sont abordés. Un livre qui m’a passionné et qui j’espère vous intéressera.

Le synopsis

La guerrière d'Argalone, une fantasy hyper addictive !

Alexia est une adolescente comblée, bien qu’elle vive dans un pays menant une guerre contre son voisin depuis de longues années, le royaume d’Argalone. Quand arrivent ses seize ans, elle choisit de s’émanciper pour partir à la découverte du monde avec l’homme qu’elle aime. Mais un drame inattendu bouleverse tout. Désormais seule, elle doit faire face à la douleur et la colère qui la submergent Pour ne pas sombrer, elle choisit de s’engager dans l’armée. Bien que celle-ci soit exclusivement masculine, elle y est acceptée comme apprentie. Placée sous l’autorité d’un capitaine qui s’avère ne pas être ordinaire, elle se découvre elle-même certains dons. Ils lui seront très utiles pour participer à cette trop longue guerre, accomplir la vengeance qu’elle souhaite et, peut-être, cicatriser les blessures de son cœur.

Le livre

Ce roman de 220 pages est une fantasy young adult écrit par Frédérique Arnould, une auteure auto-éditée. Pour commander on livre, rendez-vous sur Amazon ! La guerrière d’Argalone – Désillusion est le premier tome d’une trilogie où la mort, la guerre, l’amour se mêle dans une époque moyenâgeuse. Celui-ci a une note moyenne de 16,1 sur Livraddict et de 3,89/5 sur Goodreads.

Mon ressenti

J’ai lu ce livre la semaine dernière et la guerrière d’Argalone est une fantasy addictive. J’ai été totalement prise dans le tourbillon de l’univers. C’est pour vous dire, je l’ai lu en trois jours alors que je ne pensais pas pourvoir le lire si vite à cause des cours. Ce roman mêle, comme je l’ai dit plus haut, l’amour, la guerre, la mort, la vengeance, la magie. Mon impression est que cette fantasy se place dans un genre young adult car il n’est pas aussi détaillé, ni aussi complexe que de la fantasy adulte.

Je vois une grande différence entre ces deux genres et je tenais à le dire car j’ai vu des avis disant qu’il n’y avait pas assez de détails, que l’univers n’était pas assez profond. Je le compare à Everless, de Sara Holland, une fantasy jeunesse éditée chez Bayard que j’avais bien aimé et qui s’adresse à un public adolescent et jeune adulte.

Il parvenait malgré tout à y trouver sa place, alors que moi, je peinais à savoir quelle était la mienne.

La guerrière d’Argalone T1 Désillusion de Frédérique Arnould

Une fois ce point éclairci, je peux vous dire que ce roman et ses personnages m’ont beaucoup plu ! Alexia est une jeune femme qui vient tout juste de fêter ses 16 ans et vient de s’émanciper pour voyager à travers le pays. Mais une tragédie va contrecarrer ses plans : tout son village se fait assassiner par des soldats du pays voisin avec lequel il sont en guerre. Alexia en est traumatisée, ses nuits sont hantées par les visages des meurtriers de sa famille et de ses amis. Elle décide donc de s’engager dans l’armée, en tant qu’apprenti du capitaine William. Son but, venger sa famille. La relation de confiance qu’elle nous avec le capitaine m’a beaucoup touchée. Il y a une compréhension entre ces deux-là qui est magique.

Son périple ne va pas être simple, car aucune femme n’a jamais été autorisée dans l’armée. Elle va subir les remarques sexistes et va devoir prouver qu’elle vaut comme un homme. Son combat est admirable. Elle progresse vite et se fait aider des deux compagnons d’armes. Hugo est l’apprenti du lieutenant, et Tomas est un soldat de sa garnison. Ses deux jeunes hommes vont lui permettre de se faire une place au sein de leur armée. Hugo est adorable et doux et Tomas est aussi caractériel qu’il est attentionné. Les relations qu’Alexia se construit sont belles et cette jeune femme m’impressionne tant elle a du courage.

Elle se découvre aussi des capacités particulières, des dons. L’exploitation de ses dons n’a pas été aussi détaillée dans le récit que je l’aurait souhaité. Je pensais qu’ils prendraient plus de place dans l’histoire, alors qu’ils n’y sont souvent que par petites touches, petits indices. Toutefois, c’est un premier tome et je pense que ce point sera plus développé dans la suite de la série.

L’écriture est simple, c’est aussi une des raisons pour lesquelles je vous dit que c’est plutôt pour moi un roman young adult. Le style est sans fioritures et les descriptions sont peu nombreuses. Il est vrai qu’un peu plus de descriptions aurait permis d’inscrire l’univers plus largement. Mais, pour moi, cela ne m’a pas empêché d’être prise par l’histoire. C’était vraiment une très bonne lecture, avec une fin qui laisse un suspens de fou !

VOUS AI-JE DONNE ENVIE DE DECOUVRIR LA GUERRIERE D’ARGALONE ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message