Les jolies choses arrivent

Books Jeunesse

Le jour où tout a basculé de Julie Buxbaum

6 janvier 2021
Le jour où tout a basculé, un roman jeunesse sur les attentats de 2001

Bonjour tout le monde, vous allez bien ? Je vous retrouve aujourd’hui dans un genre différent. Le jour où tout a basculé est un roman jeunesse traitant des attentats du 11 septembre 2001. Julie Buxbaum parle de cette tragédie en prenant le point de vue de deux jeunes gens qui ont été touché par ces attentats. Un roman saisissant à découvrir, je vous explique ce qui m’a plu !

Le synopsis

Le 11 septembre 2001, au moment où les avions frappaient les Tours Jumelles, Abbi fêtait son premier anniversaire à la crèche du World Trade Center. La photo qui la montre en train d’être secourue fait la une de tous les journaux. Dès lors, elle devient « Baby Hope » : un véritable symbole d’espoir. Noah, lui, a perdu son père le 11 Septembre. Depuis, il cherche désespérément à savoir comment il a vécu ses derniers instants, convaincu que la réponse se trouve sur le célèbre cliché. Quinze ans plus tard, lorsque Noah s’aperçoit que Baby Hope travaille dans le même camp de vacances que lui, il y voit un signe du destin. Saura-t-il la persuader de se lancer à la découverte des secrets de ce jour où tout a basculé ?

Le livre

Le jour où tout a basculé, un roman jeunesse sur les attentats de 2001

Ce roman jeunesse édité chez Pocket Jeunesse est écrit par Julie Buxbaum, comme je l’ai dis plus haut. Il contient 359 pages rapides à lire, avec un lexique fluide. Je pense qu’il peut être lu à partir de 13 ans, même si c’est indiqué à partir de 15 ans. Il a une note moyenne de 15,8 sur Livraddict et de 3,95/5 sur Goodreads.

Mon ressenti

J’ai commencé ce livre jeunesse sur les recommandations de ma maitre de stage. Elle a adoré ce livre et me l’a prêté. Je me suis donc lancé dans cette lecture revenant sur les attentats du 11 septembre 2001, ou plutôt sur l’après attentat. Comme le dit si bien l’héroïne Abbi, lorsqu’il se passe une tragédie, il y a un avant et un après. La vie peut basculer à tout moment. La romancière revient sur les émotions des gens qui vivent ce changement, sur ce que les gens ressentent après.

Un avant.
Imaginez ce ciel bleu.
Quand vous expirez cet air pur pour la dernière fois, vous levez les yeux.
Et le monde s’est scindé en deux.

Le jour où tout a basculé / Julie Buxbaum

Nous rencontrons Abbi, une jeune femme de 16 ans qui a survécu aux attentats. Elle fêtait ce jour-là son premier anniversaire, entourné de gens qu’elle ne connaissait pas, à la crèche. Tout à coup, le monde a basculé, s’est transformé en un monstre de poussière, de flammes, de peur, de cris. Mais avant cela, une photo a été prise. Une image qui a fait le tour du monde. Celle d’un bébé fêtant son anniversaire et dont les gens sur la photo avait survécus. Abbi Hope Goldstein est devenu Baby Hope, un symbole d’espoir, un symbole de naissance au milieu du chaos. Sa vie devenue médiatique, Abbi a toujours vécu avec le spectre du drame, comme tous les gens du New Jersey qui ont de près ou de loin vécu cet évènement.

Noah fait son apparition avec un second point de vue. J’apprécie énormément lorsqu’il y a deux points de vu car on en apprend beaucoup plus. Les détails sont pertinents et les liens se font de manière fluide. Ce jeune homme est dans le même lycée qu’Abbi mais ils se rencontrent réellement dans un camp de vacances où ils sont tous les deux moniteurs. Noah a besoin de réponses car le 11 septembre a aussi eu un fort impact sur sa vie. Nos deux protagonistes sont à la poursuite de réponses. Leur quête, différente mais pourtant ayant des buts communs : comprendre, vivre.

Ils sont très attachants. On les aime immédiatement, Noah avec son humour parant toute éventualité, Abbi avec son flegme et sa franchise saisissante. Leur quête leur permet de se rapprocher, eux qui étaient des âmes solitaires. Ils s’aident à comprendre ce qu’ils ressentent, ce qu’ils ont envie de faire de leur vie. C’était génial de voir qu’ils ont grandit ensemble, en avançant. Ils se sont ouvert à la vie sans s’en rendre compte, au travers de rencontre, de bouts de vie racontés.

En plus de cela, les personnages secondaires sont supers intéressants et on s’attache tout autant à eux. J’ai adoré le meilleur ami de Noah, Jack. Il est plein d’humour et attendrissant. Ce duo m’a fait rire dans sa simplicité et sa complicité. La mamie d’Abbi est arrivé tard dans le récit mais elle apporte son lot d’humour avec son franc parlé.

Tu veux t’entrainer à faire la morte avec moi ? C’est bizarrement rigolo.

La grand-mère d’Abbi

J’ai beaucoup aimé cette histoire. C’était beau et le lecteur est totalement plongé dans le récit. Je n’ai pas décroché une seule fois !

CETTE HISTOIRE VOUS TENTE ? AVEZ-VOUS ENVIE D’EN SAVOIR PLUS SUR LE 11 SEPTEMBRE ? LE JOUR OU TOUT A BASCULE EST UN ROMAN PLEIN D’ESPOIR QUI SAURA ETRE APPRECIE A TOUT AGE.

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message