Les jolies choses arrivent

Books Fantasy

Le parfum de la trahison, tome 2 de Erin Beaty

3 avril 2019
Mon avis sur le roman jeunesse fantasy Le parfum de la trahison, de Erin Beaty

Salut salut ! La fantasy est encore mise à l’honneur avec le second tome de La couleur du mensonge : Le parfum de la trahison de Erin Beaty. Ce second tome est encore une fois excellent, prenant et exaltant. Je vous explique ce qui constitue ce coup de cœur. Si ce roman vous tente, je vous invite à lire plutôt mon avis sur le premier tome, afin de ne pas vous spoiler (lien de l’article juste ici).

Le synopsis

Le parfum de la trahison, Erin Beaty, un roman fantasy coup de coeur !

Ayant prouve sa valeur en tant qu’espionne et entremet te use prodige, Sage Fowler est désormais bien introduite dans la haute société grâce à son titre de précepte iceberg des filles du roi. Quand elle apprend qu’une expédition secrète se prépare, elle saisit cette chance de servir une fois de plus son royaume – et de retrouver par la même occasion l’homme qui est desormais son fiancé, le capitaine Alexander Quinn. Chargée de l’éducation du prince Nicolas, elle observe avec beaucoup d’intérêt la toute nouvelle unité d’elite. Mais l’audace de la jeune fille n’est pas du goût d’Alexander, et leurs relations s’enveniment…

Quand le capitaine poussé par des raisons connues de lui seul, franchit la frontière voisine au risque de créer un grave incident diplomatique, tout bascule. Sage n’a plus le choix : avec pour seule ressources son don pour les langues et une connaissance approfondie de l’adversaire acquise à la capitale en qualité d’espionne personnelle de la reine, elle doit trouver le moyen d’éviter une nouvelle guerre…

Identités secrètes, machinations politiques et jeu de dupes passionné, le Parfum de la trahison nous entraîne cette fois ci en territoire hostile dans une sarabande infernale. Le talent de conteuse d’Erin Beaty vous tiendra en haleine jusqu’à la dernière page !

Le livre

Ce roman jeunesse fantasy contient 538 pages. C’est un assez gros livre qui peut plaire à tous les types de publics tant que le nombre de pages ne rebute pas. Et je peux vous assurez que l’ennui n’est pas au programme de ce roman. Il obtient une note moyenne de 17,4 sur Livraddict.

Mon ressenti

Erin Beaty construit ce second tome non comme un tome de transition. Il a une vraie entité, une histoire qui lui appartient et de nouveaux enjeux. Il est à part entière, ce qui fait que je ne me suis absolument pas ennuyé comme dans certains autres second tome d’une trilogie. Le complot, le contexte de guerre, la diplomatie et le courage sont encore une fois au rendez-vous. Avec autant d’actions et de rebondissements que le premier tome, Sage et Alex nous embarquent dans de nouvelles aventures. Alex se retrouve capitaine de la compagnie des Norsaris (compagnie secrète d’élite qui a pour but de protéger le pays plus discrètement et plus intelligemment que le reste de l’armée).

Mais Sage, qui est missionnée par la reine d’obtenir plus d’informations sur le contexte géopolitique du pays arrive à partir elle aussi avec les Norsaris. Sans le savoir, tous deux œuvre pour la même mission secrète. Cependant, Alex ne sera pas ravi que sa fiancée prennent autant de risques. Tout n’iras bien évidement pas dans le sens qui était prévu. D’une nature courageuse, Sage force l’admiration.

Je ne veux pas vous spolier donc je vais en dire le moins possible tout en essayant de détailler au mieux ce point très positif que j’ai trouvé au livre. Sage, par son apprentissage des langues, arrivent à nouer des liens avec un nouveau peuple et veut d’éviter d’entrer en guerre avec ce dernier. C’est un aspect très impressionnant car l’aspect géopolitique et diplomatique est très développé. On voit apparaître une nouvelle culture, une nouvelle langue. Les descriptions sont très élaborées à ce sujet. Je trouve cela assez remarquable car je me suis sentie tout à fait immergée dans le récit. Je me suis sentie vivre avec ses personnages.

Les mots sont toujours d’une justesse incroyable. Le style d’écriture d’un mélange d’ancien avec du récent comme dans le premier tome est sans nul doute a l’origine de ce fait. Ce nouvel aspect ne néglige pas pour autant le contexte de guerre et de tension qui est très présent dans le récit. La relation d’Alex et Sage est tendue, le lecteur ne peut l’ignorer. Cela ajoute un sentiment d’oppressement au lecteur. Nombre de fois, j’ai retenu mon souffle. Nombre de fois j’ai envoyé un message à Axelle, du blog Étagère Éphémère, commençant par « Ne me dit pas que…! ». J’ai été subjuguée, étonnée, parfois stressée pour les personnages. Ce roman ne m’a pas duré plus d’une journée. Je déplore le temps d’attente avant la sortie du troisième et dernier tome.

Le seul point que je regrette un peu est le fait que j’ai ressentis moins d’émotions dans ce deuxième tome que lors du premier. Il y avait moins de sentiments du fait du contexte de tension entre nos deux protagonistes principaux. Mais cela n’est qu’une petite tâche noire. Tant d’autres personnages m’ont étonnés. Vous rencontrerez Banneth que j’admire beaucoup ainsi que Darit, mais je ne peux vous en dire plus.

AVEZ-VOUS LU CE SECOND TOME ? L’AVEZ-VOUS PRÉFÉRÉ AU PREMIER OU VOUS A T IL MOINS SÉDUIT ? DITES MOI TOUT !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message