Les jolies choses arrivent

Bandes Dessinées

Le serment des lampions de Ryan Andrews

26 juillet 2020
L’enfance est un sujet de prédilection pour cet auteur deux fois nommé aux Eisner Awards. Il revient cette fois avec un récit initiatique au long court à mi-chemin entre Les Goonies et Le Voyage de Chihiro.

Bonjour tout le monde ! Cet article arrive un peu en retard, j’ai été pas mal prise ces derniers jours. Mais je vous parle enfin de ce beau roman graphique qu’est Le serment des lampions ! Une oeuvre à part entière, plein de poésie et de couleurs chatoyantes.

Le synopsis

Tous les ans lors d’une veillée Ben et ses copains jettent une lanterne dans la rivière et suivent son périple à vélo en longeant l’eau. Cette année, cependant, ils sont bien décidés à aller jusqu’au bout et découvrir exactement où se retrouvent ces lampions. Rapidement le petit groupe se sépare et Ben, accompagné de l’étrange Nathaniel, poursuivent seuls l’aventure. C’est alors que le voyage prend une tournure surnaturelle.

Le roman graphique

Ryan Andrews est le scénariste, l’illustrateur et le coloriste de ce roman graphique, il est donc l’unique auteur de cette oeuvre.

L’enfance est un sujet de prédilection pour cet auteur deux fois nommé aux Eisner Awards. Il revient cette fois avec un récit initiatique au long court à mi-chemin entre Les Goonies et Le Voyage de Chihiro.

Edition Delcourt

Il contient 334 pages de couleurs et de mystères. Je pense, même si ce roman graphique a pour sujet des enfants, que les adultes ou adolescents seront plus à même de comprendre le sens de cette histoire et d’en apprécier d’autant plus la beauté. Mais je trouverais intéressant aussi que ce roman graphique soit lu par un adulte à un enfant. Il a une note moyenne de 4,03/5 sur Goodreads et de 17,4 sur Livraddict.

Mon ressenti

Tout d’abord, je dois vous dire que c’est la première de couverture qui m’a charmée en premier. J’ai été très sensible au style de dessin et aux couleurs féeriques. Le synopsis a fini de me convaincre de lire ce roman graphique ou bande dessinée, j’ai un doute. L’argument du Voyage de Chihiro qui est évoqué plus haut m’a tenté et les éditions Delcourt m’ont très gentiment envoyé ce livre. Je les remercie beaucoup pour ce partenariat qui me fait découvrir des œuvres d’une grande beauté.

Depuis que je suis partenaire avec eux, je découvre des livres qui sont soit poétiques, soit à faire passer des messages. Celui-ci fait parti de ces deux catégories. Pour vous dire en quelques mots de quoi parle ce livre, je dirais : voyage – enfants – quête – rencontre avec des personnages fantastiques – paysages colorés – parcours de vie.

On suit donc Nathaniel et ses copains, enfin, d’autres enfants qui ne veulent pas être amis avec lui, qui se moquent de lui. Ils veulent un soir de fête, aller voir où se dirigent les lampions une fois lancés dans la rivière par les habitants. Les légendes sur le trajet des lampions disent qu’ils vont dans une grotte ou qu’ils rejoignent les étoiles. Seulement, il faut aller plus loin dans la forêt que ce que sont autorisés les enfants à aller par leurs parents.

Le plan parait simple, il suffit de suivre la route qui longe le rivière. Cependant, tout ne se passe pas comme prévu. La route s’arrête, le brouillard arrive, ils débarquent dans les nuages et rencontre des habitants inconnus : un ours avec une immense écharpe, une femme préparant des potions. Leur curiosité les amène toujours plus loin et notre imaginaire de lecteur est de plus en plus subjugué par les découvertes qu’ils font. Je rêve aujourd’hui de nager dans les étoiles, de marcher sur l’eau et de monter dans un monte charge dans les nuages.

Au fur et à mesure, Nathaniel et Ben se retrouvent tous les deux et vont rencontrer des personnages qui vont les aider et leur faire prendre conscience de certaines choses de la vie. Les valeurs d’entraide, d’amitié, de respect sont abordés au cours de ce voyage initiatique. Cet aspect m’a beaucoup plus car il est en fond, pas trop présent mais la fin du récit lui donne son importance.

CONNAISSEZ-VOUS CETTE BANDE DESSINÉE ? LE SERMENT DES LAMIONS VOUS ÉVOQUE-T-IL LA FÉERIE DU RÉCIT ? EST-CE QU’IL VOUS INTRIGUE ? AVEZ-VOUS UN ROMAN GRAPHIQUE A ME CONSEILLER DANS LE MÊME STYLE ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message