Les jolies choses arrivent

New romance

Le voleur de baisers de L.J Shen

14 juillet 2020
Le voleur de baisers, une romance addictive chez Hugo Roman !

Hello vous ! J’écris cette article avec une semaine de retard ou même une semaine et demi, je suis désolée. Mais comme promis voici mon avis sur Le voleur de baisers de L.J Shen, l’auteure de Midnight Blue que j’avais adoré (voir ma chronique ici !). L’auteure est douée pour les one shots et celui-ci ne fait pas exception !

Le synopsis

Le voleur de baisers, une romance addictive chez Hugo Roman !

Être la fille d’un parrain de la mafia italienne de Chicago fait de la toute jeune femme une personne à part. Francesca va vite le découvrir que son avenir qui semblait tout tracé va être bouleversé par un homme qu’elle ne connaissait même pas.

Depuis son plus jeune âge, elle rêve d’épouser un homme qu’elle connaît depuis toujours : comme elle, il appartient à une famille criminelle ; ils s’aiment et ont la même vision de la vie.
Mais le sénateur Wolfe Keaton a d’autres projets pour elle. Cet avocat a une revanche à prendre sur la famille de Francesca et il a bien l’intention de l’utiliser comme un pion dans la partie d’échec qui l’oppose au père de la jeune femme. Pour cela, il veut en faire son épouse. La voilà obligée d’oublier tous ses projets, celui qu’elle est sûre d’aimer, sa liberté.

Wolfe estimait avoir pensé sa vengeance jusque dans les moindres détails. Mais il a sans doute sous-estimé Francesca et les sentiments qu’elle lui inspire. 

Le livre

Tout d’abord, je ne conseille pas ce livre avant 16 ans car il s’agit d’une relation toxique et que certaines scènes peuvent être choquantes. Il est édité chez Hugo Roman et je tiens à préciser que ce n’est pas un partenariat car je ne suis pas partenaire avec la ME cette année. Il s’agit donc d’une new romance de 350 pages qui a une note moyenne de 17 sur Livraddict et de 4,04/5 sur Goodreads.

Mon ressenti

Quand je vous dis que cette new romance est encore un succès, c’est que je l’ai dévorée en 2 jours à peine ! Je n’ai pas réussis à lâcher mon livre. Pendant ma lecture, je papotais avec les copines sur Booksta qui l’ont lu et adoré et c’était drôle de les voir me dire « mais tu en es déjà là ?!« . Eh oui, il n’a pas fait long feu. Ayant déjà adoré Midnight Blue, celui-ci me tentait énormément. Mais il faut savoir quelque chose sur ce livre avant de se lancer car tous les lecteurs n’accepte pas toujours cela : la relation entre les deux protagonistes est toxique. Dès le début, la couleur est annoncée mais une fois que l’on a accepté ce fait, le roman est génial et l’auteur a réussi à construire des personnages incroyables.

Wolfe et Fransesca ont 10 ans d’écart et Wolfe est décidé à ne faire de Fransesca qu’un pion. Elle n’a alors aucun espoir de s’entendre avec son futur mari. Elle se retrouve à vivre dans le manoir de ce dernier, dans les appartements le plus loin possible de lui. Leur relation est explosive car si Wolfe a un caractère de merde au début, Fransesca ne compte pas se laisser marcher dessus ! Son audace et son culot sont à mourir de rire. Je vous partage un exemple : elle a découpé en morceaux toutes ses chemises pour se venger. Je ne l’ai pas vu comme un caprice de petite fille car elle a fait d’autres choses avant impressionnantes mais je ne voudrais pas vous spoiler.

Elle tient à sa liberté et elle a très bien compris, même avec son père, que si elle souhaitait quelque chose, il fallait qu’elle consente à une autre moins importante. Je l’ai trouvé d’une grande intelligence et d’un courage incroyable. Elle est tout de même la fille d’un parrain de la mafia mais ses envies sont plus impressionnantes comme son envie d’aller étudier à la fac. Son parcours m’a clairement impressionné.


Wolfe de son côté est clairement imbuvable au début. Il lui parle mal et garde ses distances. Son mauvais caractère vient se sa vengeance. S’il veut se venger à la hauteur de ce qu’on lui a fait, il doit garder cette colère et cette haine. Mais il est un voleur de baisers, et cela, il ne s’attendait pas ce que ça lui retombe dessus ! Un baisers peut tout changer, faire naître des sentiments qu’ils ne s’attendait pas à ressentir. J’ai beaucoup aimé le voir évoluer et malgré son caractère, il a toujours respecté Fransesca en tant que femme. Et pour cela, on aime détester ce personnage.

De plus, je vous ai dit plus haut que des scènes pouvaient être choquantes. Je tiens vraiment à mettre des warnings sur l’âge que je conseille, vraiment pas avant 16 ans. J’ai moi-même été choquée d’une scène. Je ne m’y attendais pas et c’était difficile à lire. Pourtant, je comprends ce que l’auteure à fait de Fransesca. Son raisonnement est juste même s’il est dur. Wolfe récolte aussi ce qu’il a semé et il prend le coup en pleine face.

Leur duo est explosif et et instable. On est constamment chamboulé par ses protagonistes. J’ai adoré leur histoire et je n’avais pas envie de les lâcher. Le récit, bien que classique est fort grâce à Fransesca et à Wolfe. Ce sont eux qui font tout !

CONNAISSEZ-VOUS WOLFE ET FRANSESCA ? CONNAISSEZ-VOUS UN VOLEUR DE BAISERS VOUS AUSSI ? AVEZ-VOUS SUCCOMBE ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message