Les jolies choses arrivent

Jeunesse

Les colocs de Sarah Morant

13 mars 2019
Les colocs est un roman jeunesse humoristique et touchant à la fois

Hello tout le monde ! Aujourd’hui je vous présente un roman jeunesse qui va vous donner la pêche et vous faire rire. C’est Les colocs de Sarah Morant que j’avais trouvé d’occasion en fin d’année dernière. J’ai beaucoup apprécié ma lecture, je vous explique pourquoi.

Le synopsis

Les colocs de Sarah Morant est un roman jeunesse sur le ton de l'humour !

Quand sa cousine-et-colocataire décide de partir un an à l’étranger, Cassandre est bien embêtée. Il est hors de question qu’elle retourne chez ses parents. Par chance, sa cousine lui dégote le colocataire parfait ! Ou pas… Car la personne qui se présente à sa porte n’a rien du coloc rêvé. Pire, Alden est tout ce que Cassandre déteste. Et vice versa.

Il déplace ses affaires sans la prévenir ; elle refuse de faire la moindre tâche ménagère. Il invite ses amis sans la prévenir ; elle organise des soirées dans leur appart quand il aimerait dormir. Ils ne sont d’accord que sur une chose : leur incompatibilité. Vite, des disputes éclatent et la colocation devient invivable. Pour essayer d’apaiser l’atmosphère, Alden propose de poser des règles. Chacun son tour, ils inscriront sur une feuille une loi à ne jamais transgresser. Et plus les jours passent, plus Alden et Cassandre découvrent qu’ils sont peut-être, tout compte fait, des colocataires parfaits…

Le livre

Ce roman jeunesse de 357 pages est sur le thème de l’amitié. Il peut plaire à tout le monde et est accessible à la lecture à partir de 12 ans même s’il est plutôt adressé aux jeunes adolescents de 14 ans car ils s’identifieront plus aux protagonistes qui ont 20 ans. Il a une note moyenne de 16,1 sur Livraddict.

Mon ressenti

On pourrait croire que c’est fréquent un roman avec pour thème l’amitié. Pourtant, ce sont les romances qui dominent réellement dans les relations hommes-femmes. Celui-ci est différent des autres. Sarah Morant parle de Cassandre et d’Alden, deux colocataires qui ont envie de s’étriper dès que l’un passe la porte, dès que l’un met la musique trop forte ou qu’il prend trop de temps dans la salle de bain. Oui, c’est ça la vie en coloc’ ! Et c’est un roman sur le ton de l’humour.

Cassandre est étudiante en deuxième année de droit, Alden est étudiant en art. Complètement différent, diamétralement opposé mais chacun avec un cœur d’ange. Cassandre a pour nouveau coloc’ Alden mais a décidé dès le début qu’elle ne l’aimerait pas. Chacun va se faire de belles crasses pour embêter l’autre et franchement ça donne de belles idées pour faire une belle farce à ses potes ! Je me suis vraiment bien marré lors de ma lecture (qui n’a duré qu’une journée au passage). Le ton est humoristique c’est évident, mais il y a aussi de la sensibilité et de l’amour.

Ces deux protagonistes principaux vont devoir apprendre à vivre ensemble, à s’habituer à la présence de l’autre. Chacun va voir la tête du matin de l’autre, le voir quand ça va moins bien que d’ordinaire ou quand il est énervé. On a vraiment l’impression de faire partit de leur quotidien et ça c’est vraiment chouette. Tant l’un que l’autre, ils sont adorables. J’ai craqué pour ces personnages en demi-teinte. Cassandre est une vraie chieuse, elle est capricieuse, elle ne sait pas se débrouiller toute seule et espère que les pâtes cuiront au four. Mais avec ça elle est sensible, à peur d’être seul mais ne veut être un poids pour personne. Alden est un garçon facile à vivre qui s’adapte mais qui peut aussi mettre la musique à fond pour peindre. Il est très famille et on se sent vite proche de ce personnage. J’ai adoré voir leur évolution.

En ce qui concerne les personnages principaux, j’ai adoré Jaeden (bon alors vous me direz comment vous prononcez ça parce que moi je prononce ça « Jedèn » (en phonétique). Il est tellement attentionné et prévenant, un vrai ami. Valentine est aussi toute mignonne et elle est touchante. Parce contre Marvin qui est le petit ami de Cassandre je vais lui mettre des claques ! Je suis désolée Sarah, je sais que vous n’appréciez pas la violence envers les protagonistes mais il en mérite bien quelques unes, avouez ! Il est d’une jalousie maladive et c’est un trait de caractère dont j’ai horreur, je ne pouvais pas l’apprécier. Mais chaque personnage à son rôle et j’ai bien aimé leur répartition dans le récit. Chacun a son importance.

L’écriture de Sarah Morant est un peu plus personnifiée. J’ai adoré sa façon d’écrire au passé, c’était intéressant comme choix même si parfois, j’ai du m’y reprendre à deux fois pour comprendre une phrase, c’est le seul petit bémol. De temps en temps, l’écriture était un peu lourde. Je pense donc qu’il faut être à l’aise en lecture pour lire ce roman. Et un grand merci pour le double point de vu ! J’AAAADORE ça ! Je me répète avec d’autres chroniques mais ça rajoute selon moi beaucoup de charme au récit car on en apprend plus sur les personnages. On a tantôt le point de vu de Cassandre, tantôt celui de Alden. Comme ils sont différents c’est intéressant d’en apprendre plus sur ce qu’ils ressentent.

C’était une très agréable lecture, je me suis bien identifié aux protagonistes alors que je n’ai pas vécu en coloc’ et surtout j’ai adoré voir leur évolution. Cassandre prend conscience de plusieurs choses sur elle-même grâce à Alden, à sa famille et c’est beau de voir qu’ils s’aident mutuellement.

CETTE LECTURE VOUS TENTE ? AVEZ-VOUS DÉJÀ VÉCU EN COLOC’ ? DITES MOI TOUT EN COMMENTAIRES !

Un roman jeunesse humoristique parfait pour se détendre !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message