Les jolies choses arrivent

Manga Seinen

Nosferatu T1 de Shinjirô

16 décembre 2020
Nosferatu, un seinen fantastique un peu gore

Salut vous ! Je reviens aujourd’hui pour vous parler d’un seinen que je pensais plus apprécier. Il s’agit de Nosferatu, un seinen de Shinjirô avec un univers fantastique assez gore. Je vous explique pourquoi je n’ai pas accroché avec cette lecture.

Le synopsis

Les nosferatus, derrière leurs visages humains, font perdre la raison à toutes les créatures qui les approchent. Laura, découvre un village infecté et ne survit que grâce à l’intervention d’Arnold, un homme d’église chargé de purger les populations concernées. Bientôt elle découvre l’atroce vérité : Arnold est un nosferatu qui peut massacrer librement des cités entières. Elle doit trouver un moyen de l’arrêter.

Le livre

Ce manga est un seinen qui comporte 208 pages. Ecrit par Shinjirô, ce manga se situant dans un univers fantasy est plutôt sombre, et même gore. Je ne le conseille pas avant 17 ans, car certaines images sont choquantes et peuvent tourmenter les esprits (même le mien a eu dû mal à s’y faire). Il est d’ailleurs bien écrit sur la quatrième de couverture que ce manga est destiné à un public averti, faites bien attention aux recommandations sur les jaquettes. Je remercie les éditions Soleil Manga qui m’ont gentiment envoyé ce premier tome. Il a une note moyenne de 15,5 sur Livraddict et de 3,33 sur Goodreads.

Mon ressenti

Je vous avoue que le début de ce manga m’a clairement refroidie. C’était mal parti pour moi car un personnage ecclésiastique masculin, Arnolt, a des propos que je trouve dangereux, s’octroyant un pouvoir, un droit de tuer selon Dieu. Il propage la douleur et la mort sur son passage en proférant des propos extrêmes. Evidemment c’est un méchant dans l’histoire, mais j’avoue que je n’aime pas lire ce genre de propos me mettant hors de moi.

Toutefois, malgré ce mauvais démarrage, j’ai trouvé la suite pertinente et intéressante. Laura, une nosferatu se rend compte qu’à son approche les humains deviennent fous et dangereux. Elle fait alors tout pour rester en dehors des villes, tout en essayant de survivre. Laura veut retrouver Arnolt, le tuer pour les crimes qu’il commet. Sur son chemin, elle va rencontrer un jeune homme, mal dans sa peau et dans sa vie, qui ne cherche que trouver un sens à cette dernière. Ce jeune homme est immunisé contre le pouvoir de la nosferatu, il ne devient pas fou à son approche.

Leur voyage sera peuplé de découvertes, de fuites et de petits moments de vie. Cependant, Laura est recherché par les villageois des contrées dans lesquelles Arnolt a assassiné certains habitants. Cela ne va pas lui rendre son voyage facile, d’autant plus qu’elle va découvrir d’autres horreurs de ce monde, qui pour cette fois, n’ont rien de fantastiques.

Ce seinen se poursuit de manière plus intrigante, mais le début m’a vraiment marqué. J’attends de voir le second volume pour me faire un avis complets et savoir si je continuerai cette série qui a du potentiel.

VOUS CONNAISSEZ L’HISTOIRE DES NOSFERATU ? SI VOUS CHERCHEZ UN MANGA FANTASTIQUE AU DECOR SOMBRE, VOUS ETES TOMBES SUR LE BON !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message