Les jolies choses arrivent

New romance

Roomies de Christina Lauren

3 juillet 2019
Roomies, une romance new yorkaise sur le thème de la musique écrite par Christina Lauren

Salut les lecteurs ! Dernièrement j’ai lu Roomies, de Christina Lauren. J’avais déjà lu Beautiful Bastard d’elle et j’avais aimé sont écriture. Roomies est sorti le 13 juin dernier chez Hugo Poche et je les remercie de m’avoir envoyé cette nouveauté que j’ai appréciée. Je vous détaille mon avis juste en dessous et vous laisse lire le synopsis.

Le synopsis

Roomies, une romance new yorkaise sur le thème de la musique écrite par Christina Lauren

Attirée par les mélodies d’un musicien de rue qui lui a tapé dans l’oeil, Holland Bakker se rend depuis des mois dans la station de métro proche de chez elle. Elle n’ose pas adresser la parole au guitariste qui la fascine, mais un agresseur ivre précipite leur rencontre. Calvin McLoughlin vient à son secours, puis disparaît instantanément. 

Pour s’acquitter de sa dette envers le brillant musicien, elle lui obtient une audition avec son oncle, le producteur de musique le plus en vogue de Broadway. L’audition se passe encore mieux qu’elle ne l’imaginait, quand Holland réalise pourquoi il a décampé devant les policiers : son visa d’étudiant a expiré depuis plusieurs années et il vit aux États-Unis dans l’illégalité. 

Comprenant que son oncle a autant besoin de Calvin que Calvin a besoin de lui, Hollande prend la folle décision d’épouser l’Irlandais. Ses sentiments ne sont un secret que pour… ce dernier. 

Peu à peu, leur relation évolue et Calvin devient l’enfant chéri de Broadway. Entre les feux de la rampe et les faux-semblants, que faudra-t-il pour qu’Holland et Calvin prennent conscience qu’ils ont tous les deux arrêté de jouer la comédie depuis longtemps ?

Le livre

Cette new romance de 472 pages est une comédie romantique publiée chez Hugo Poche. Elle peut selon moi être lue à partir de 16 ans. C’est drôle et facile à lire. Un livre parfait pour toutes les saisons, qui permet de s’évader. Ce roman a une note moyenne de 16,2 sur Livraddict.

Mon ressenti

Cette lecture était très agréable et très reposante pour moi. Je me suis totalement plongée dans cette univers fait de musique et de rencontres. Comme je vous l’ai dit plus haut, je connaissais déjà la plume de Christina Lauren. Sans être vraiment exceptionnelle, elle fait ressentir les émotions et les caractères des personnages dans nos cœurs. Aussi, elle a une écriture fluide. Toutes les phrases sont empreintes de souvenirs, de sentiments et je l’ai ressentie dans ma lecture.

Holland est une jeune femme de 25 ans qui a eu un diplôme des Beaux-Arts en écriture créative mais elle n’arrive pas écrire une seule ligne. Alors son oncle Robert, qui est chef d’orchestre lui trouve un job dans le théâtre où il travail. Robert son oncle par alliance, et Jeff son oncle sont c eux qui l’ont élevé. La dernière d’une fratrie de 6, Holland a toujours vécu avec ses oncles passionnés de musique. Quand elle prend le métro, elle croise un musicien de rue et a le coup de foudre pour lui. Robert a besoin d’un musicien de talent en urgence alors elle les présente. C’est la que Calvin prend toute sa place dans l’histoire.

Calvin est donc une jeune homme qui a étudié à Julliard mais qui est resté aux USA sans visa depuis 4 ans. Pour qu’il puisse jouer au théâtre, Holland lui propose de se marier et rester aux USA dans la légalité. Ils apprennent à se connaitre e vivent ensemble (d’où le titre Roomies car ça vient de roomates qui signifie colocataires en anglais). C’est un vrai jeu de séduction auquel le lecteur assiste (même si Holland est déjà sous son charme). Les moments qu’ils passent ensemble sont adorables. Même si tout ne va pas toujours rouler comme sur des roulettes (et oui, toujours des secrets !)

Au déjà de ses protagonistes, les personnages secondaire de Robert, Jeff et Davis (un des frères de Holland) m’ont beaucoup ému. Toujours là pour elle, ils sont un pilier de sa vie mais ils véhiculent aussi beaucoup de valeurs et d’émotions : le pardon, la tolérance, le partage, l’amour, la patience. Ils lui donne la force de trouver sa voix. Ils sont très importants et ce sont sans aucun doute mes personnages préférés. Et oui, je préfère ces personnages secondaires aux protagonistes, ça arrive. Holland est sympathique mais un peu trop fragile à mon goût. Davis est un grand comique. Il est peu présent dans le livre, mais il m’a marqué par sa capacité à être cash et à l’écoute quand il le faut.

A l’inverse, il y a un personnage secondaire que je n’ai pas apprécié à cause de son individualité et de sa méchanceté gratuite : Lulu, la meilleure amie de Holland. Elle pense à elle et seulement à elle, se permettant de mettre dans l’embarras son amie. C’est juste gratuit, et même si elle s’excuse, elle recommence de suite après, et j’ai horreur de ça. Mais ça ne m’a pas empêché d’apprécié ma lecture !

De plus, l’univers construit autour du théâtre, de la musique, de la comédie musicale. Lorsque l’auteur décrit les sensations dues aux sons des instruments, je me suis laissée emportée. J’ai adoré connaitre les coulisses d’une représentation ainsi que les émotion ressenties lorsque les musiciens jouaient. C’est un très bel univers, bien construit et accueillant. Je n’avais pas envie de quitter ma lecture, juste parce que je m’y sentais bien. Rien qu’avec ce sentiment, j’ai su que Roomies m’avait plus plu que Beautiful Bastard.

MA CHRONIQUE SUR ROOMIES VOUS A PLU ? QUEL ROMAN N’AVIEZ-VOUS PAS ENVIE DE QUITTER ? QUEL UNIVERS VOUS A CHAMBOULE ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message