Les jolies choses arrivent

Fantasy / Fantastique Jeunesse

Terre de brume T1 Le Sanctuaire des Dieux, Cindy Van Wilder

6 mai 2020
Terre de brume, Le Sanctuaire des Dieux, un roman de fantasy jeunesse emprunté de magique

Hello tout le monde ! Comment allez-vous ? Aujourd’hui je viens vous parler d’une déception. Ça ne m’arrive pas souvent, mais j’attendais plus de ce roman. Il s’agit de Terre de brume, de Cindy Van Wilder. Je vous explique mon ressenti ci-dessous.

Le synopsis

Terre de brune, un roman de fantasy jeunesse

Depuis le Bouleversement, cataclysme qui a recouvert son monde d’une brume toxique en ne laissant que de rares survivants, Héra vit à Taho dans le Sanctuaire de Prêtres de l’eau, où elle apprend à maîtriser la magie pour devenir guerrière.
Au cours d’une mission, elle rencontre Intissar, une Sœur de Feu capable de communiquer avec les esprits. Intissar a bravé sa propre communauté pour venir avertir les habitants de Taho d’un terrible danger. Mais il est déjà trop tard : une vague de Brume, peuplée de créatures ni mortes ni vivantes, s’est levée… et frappe le Sanctuaire. Et elle frappera encore. Héra et Intissar s’allient afin d’empêcher leur monde de sombrer dans l’oubli.

Le livre

Ce roman de fantasy jeunesse contient 288 pages. Il est écrit par Cindy Van Wilder, l’auteure de la saga Les Outrepasseurs, dont vous avez peut-être entendu parler et est édité chez Rageot. Il se lit vite et est accessible dès 13-14 ans car il n’y a pas de violences, uniquement du mystère et de la magie. Terre de brume est une duologie et ce premier tome, Le Sanctuaire des Dieux, a une note moyenne de 15,7 sur Livraddict et de 3,77/5 sur Goodreads. Merci à NetGalley et à Rageot d’avoir mis ce roman en accès libre pour cette période de confinement !

Mon ressenti

J’avais très envie de découvrir ce roman. Tout d’abord de part les bons retours que j’ai entendu mais aussi pour l’auteure. L’univers m’a tout de suite plu. On entre dans un monde où l’eau est rare et où les cultures sont pauvres. Auparavant, l’eau coulait en abondance et toutes les magies étaient enseignées en harmonie. Mais depuis le Bouleversement, l’eau n’existe plus, comme les animaux marins. Les hommes ne peuvent plus se nourrir de poissons. L’eau étant rare, la culture de denrées essentielles est plus difficile, car la Brume a tout envahi.

Les prêtres de l’eau et les Sœurs et Frères de feu ne cohabitent plus. Ils vivent éloignés et ne se soucient que d’eux-même. La Brume est pourtant un ennemi commun car elle tue tout ce qu’elle touche. C’est même pire que la mort. Alors, lorsqu’une vague de Brume menace des centaines de vies, Héra et Intissar unissent leur forces pour combattre cet étrange phénomène.

L’univers est super intéressant car la magie rend tout majestueux et incroyable. On parle aussi un peu des anciens Dieux et de ceux puisant leur magie dans les éléments. Ce sont eux qui dirigent le monde. On est plongé dans des mystères et des intrigues portant sur un certain Dédale, qui manipulerai la Brume. Même si cette intrigue est top et que l’univers et riche, les évènements se déroulent beaucoup trop rapidement à mon goût. IL n’y a pas assez de détails, pas assez de mise dans le contexte au début du roman, l’action vient immédiatement. Autant, je suis d’accord avec le fait qu’il ne faut pas faire 100 premières pages de contextualisation, autant là, il n’y en avait presque pas. Cela m’a manqué et cela s’est répercuté sur d’autres éléments.

A cause de cela, je n’ai pas réussis à m’identifier aux protagonistes. Je trouve pourtant Héra et Intissar supers chouettes. Ce sont des héroïnes qui se complètent. Le seul problème, c’est qu’à l’instar de la rapidité e l’intrigue, leur relation l’est aussi. Au début elles ne se connaissent pas du tout, et en 30 minutes ensuite elles se font totalement confiance et sont inséparables. J’ai trouvé ça beaucoup trop rapide pour que ce soit normal. Une relation aussi forte comme l’auteure le décrit ne se construit pas aussi rapidement.

Toutefois, même si le roman était trop rapide à mon goût et que mon avis est une nuance de gris, j’ai bien aimé la fin de ce premier tome et le suspens qui est conservé. Je ne sais pas si je lirais le tome 2 car je ne pense pas que ce livre me restera en tête longtemps. Mais si ma PAL se réduit bien, il est possible que je lise le second tome un jour.

VOUS AVEZ LU TERRE DE BRUME ? DITES MOI CE QUE VOUS EN AVEZ PENSE SI VOUS L’AVEZ LU ? MON AVIS VOUS A-T-IL ÉTÉ UTILE ?

Terre de Brume, Le Sanctuaire des Dieux, aesthetic @spacebubbleblog

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message