Les jolies choses arrivent

Books New romance

The Shakespeare Sisters, T1 Les promesses de l’été de Carrie Elks

29 mars 2019

Bonjour à tous ! Ces derniers temps, beaucoup de mes lectures n’étaient pas adaptées aux plus jeunes lecteurs. Mais aujourd’hui, je vous présente la new romance The Shakespeare Sisters, Les promesses de l’été, le premier tome d’une tétralogie (le quatrième tome, moi aussi je viens d’apprendre ce mot ne vous en faites pas) qui est à mon sens accessible aux jeunes lecteurs adeptes de new romance !

Le synopsis

Cesca Shakespeare peine à garder son job, son appartement, et végète à Londres, six années après que sa pièce de théâtre, promise à un grand succès, a été subitement déprogrammée. Elle pense avoir touché le fond lorsque son parrain lui offre de passer l’été dans le cadre idyllique d’une villa en Italie, pour l’inciter à se remettre à écrire. À contrecoeur, elle accepte et découvre, trop tard, que la maison appartient à son ennemi juré, Sam Carlton, le responsable de sa chute.

Sam Carlton, l’idole hollywoodienne, voit son nom traîné dans la boue par la presse à scandale et n’a plus qu’une idée en tête : se cacher. De sa famille, de ses fans… et, plus que tout, de l’homme qu’il est devenu. Il se réfugie pour la période estivale, dans la maison familiale inoccupée, au bord de lac de Côme. Sauf qu’à son arrivée, la résidence n’est pas aussi vide qu’il l’espérait..

Au cours de cet été torride, Cesca et Sam doivent affronter leur passé. Leur amitié, d’abord hésitante, évolue rapidement vers une vive attirance, puis bascule dans une aventure brûlante. S’agit-il d’une idylle aussi courte qu’un été, ou leur amour sera-t-il assez fort pour résister à toutes les tempêtes ?

Le livre

Ce livre est une new romance de 376 pages éditée chez Hugo New Romance qui peut être lue par de jeunes lecteurs (à partir de 13 ans). Celle-ci a une note moyenne de 15,8 sur Livraddict. Merci aux éditions Hugo Roman pour l’envoi de ce premier tome, j’ai hâte de lire la suite.

Mon ressenti

Bon effectivement, depuis le début de cette chronique, je ne suis pas secrète quant à mon avis. J’ai beaucoup apprécié me plonger dans l’univers dépeint par Carrie Elks car j’ai retrouvé les univers qui ont bercé mes années collège. Ce livre m’a fait pensé à la saga Le roman des filles (lien ici vers la fiche Livraddict) que j’avais adoré ! (Et je ne cache pas que comme une héroïne se nommait comme moi, c’était assez rare pour être grisant !). Enfin bon, assez tergiversé, on va parler de cette belle romance.

Tout d’abord, Le contexte est très agréable. On en plongé tantôt dans Londres, tantôt dans Varennes en Italie. C’est merveilleux comment l’auteur a décrit les paysages et les ambiances. J’ai eu l’impression de me retrouver à Londres et de découvrir la culture italienne (surtout la nourriture, je crois deviner que l’auteur est gourmande mais il faudra lui demander pour s’en assurer). Les mots sont simples mais très poétique et j’ai rapidement été immergée dans l’histoire. Cette lecture est d’une douceur infinie, qui réchauffe les cœurs et qui donne envie d’être en été. L’insouciance domine alors que tout n’est pas rose dans la vie de nos protagonistes.

C’est pourquoi je trouve l’écriture de Carrie Elks très agréable, très fluide. Elle m’a procuré beaucoup de tranquillité. C’était une lecture reposante. En ce sens, je trouve que c’est une lecture adaptée pour de jeunes adolescents et il n’y a pas de scènes qui choquent. Je me suis attachée aux personnages : Cesca comme Sam sont attachants par leur caractère qui au fond sont semblables mais qui ont traversé de dures épreuves dans leur vie. Mais il y a aussi les personnages secondaires de Gabi et Sandro qui m’ont émus. Tant de sincérité et de bonté dans des personnages est beau à lire. Tout en douceur, ce roman véhicule de belles émotions, de belles valeurs.

Toutefois, pour ceux qui chercheraient une problématique profonde, ce livre ne remplit pas les critères. Il n’y a pas vraiment de démons cachés et d’immenses bouleversements. Et je ne le regrette pas. J’ai adoré la simplicité (pas en terme négatif au contraire, ça fait du bien) et la douceur de cette lecture car c’est ce que je recherchais. J’avais besoin d’une lecture qui procure des émotions sans être trop prenants dans l’esprit. Alors je pense que cette lecture peut-être une lecture feel-good, une lecture d’été, une lecture jeunesse, une lecture baume-au cœur. Tout les adjectifs que vous pouvez associer au mot cocooning correspond bien à ce premier tome, et j’ai particulièrement hâte de lire la suite.

QUE RECHERCHEZ-VOUS DANS UNE LECTURE ? LA DOUCEUR ET L’ÉMOTION ? SI OUI, VOUS ETES EN BON ENDROIT !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message