Les jolies choses arrivent

New romance

The Shakespeare Sisters, t3 La magie de l’hiver, de Carrie Elks

29 mai 2019
The Shakespeare Sisters, une saga new romance avec un troisième tome se déroulant en hiver. Une belle lecture cocooning.

La magie de l’hiver, de Carrie Elks est le torisième tome de la saga The Shakespeare Sisters. Celui-ci prend place en hiver, en Virginie-Occidentale lorsque Kitty devient baby-sitter pour un réalisateur connu. J’espère que mon avis vous plaira !

Le synopsis

La magie de l'hiver de Carrie Elks est le troisième tome  de sa saga The Shakespeare Sisters, une douce new romance.

Rencontrez les soeurs Shakespeare
Quatre soeurs, quatre histoires, quatre manières de trouver le grand amour.

Kitty Shakespeare, étudiante en cinéma, est fermement décidée à tirer profit de son nouvel emploi de jeune fille au pair au service de Jonas, sept ans, fils de l’éminent producteur Everett Klein. Certes, ce n’est pas la carrière qu’elle espérait poursuivre en quittant Londres pour L.A., mais comme les entretiens d’embauche la paralysent, c’est sa dernière chance d’impressionner un personnage influent d’Hollywood. Si elle s’occupe bien de son fils, il se penchera sûrement sur son travail. C’est sans compter sur Adam, l’irrésistible frère de Everett. Car entre eux, ce n’est pas vraiment le coup de foudre. 

Adam Klein a beau être séduisant, il est également grincheux et grossier, et il n’est guère disposé à se remettre en question pour une baby-sitter. Pas après les épreuves qu’il traverse depuis un an. Tout ce qu’il veut, c’est s’isoler dans son chalet, à l’écart de son frère qui a détruit sa vie. Si seulement il parvenait à ignorer Kitty qui fait tambouriner son coeur… 

A la veille de Noël, Kitty et Adam réalisent que le grand amour n’est jamais simple. Mais le chemin qui mène à un happy end n’est-il pas semé d’embûches ?

Le livre

Les 378 pages de cette douce new romance d’hiver écrite par Carrie Elks sont un hymne à la douceur. C’est le troisième tome de la saga The Shakespeare Sisters qui prend pour personnage principal Kitty, la petite dernière des quatre sœurs. Je remercie les éditions Hugo New romance pour l’envoi de ce roman que j’ai eu plaisir à découvrir. Il a une note moyenne de 16,5 sur Livraddict.

Mon ressenti

Lors de ma lecture et une fois que j’eue finis cette romance, j’ai eu un premier sentiment. J’ai finis ce roman la semaine dernière, or, nous sommes au printemps. Les températures sont douces alors que l’ambiance de ce roman n’est pas de cet acabit. Il se déroule en hiver comme l’indique le titre. Les protagonistes sont habillés en combinaison de ski en Virginie-Occidentale. Ils ont froid, font des feux de cheminé et se balade en après-ski. Absolument pas l’ambiance dans laquelle on se trouve en ce moment. Je comprends que la maison d’édition n’a pas voulu publié les 4 tomes avec 3 mois d’intervalle entre chaque. C’est un petit bémol mais qui n’est pas plus important que ça pour vous dans le sens où vous pouvez vous garder cette lecture pour novembre prochain.

De plus, même si la saison ne correspond pas, j’apprécie énormément les descriptions de ce roman. Je suis une accro à l’hiver, aux sports d’hiver, à l’ambiance qui y règne. C’est sans doute la saison où je me sens le mieux. Ce roman m’a replongé dans mes souvenirs d’hiver, de Noël, que j’ai presque toujours passé dans les Alpes. Ce côté nature est très agréable et apaise. En tant que romance cocooning d’hiver, ce roman m’a fait penser au livre La danse hésitante des flocons de neige, de Sarah Morgan que j’ai lu en janvier (ma chronique ici) que j’avais adoré ! Je me réserve d’ailleurs les 2 tomes suivants pour les hivers prochains.

Mon conseil : gardez-vous cette lecture pour cet hiver si vous être sensible à la coordination des saisons avec vos lectures.

Kitty Shakespeare est une étudiante en cinéma de 24 ans. Pour les vacances de Noël, elle devient la baby-sitter de Jonas, le fils d’Everett Klein, célèbre réalisateur. Elle espère qu’il la remarquera pour ses bons services et qu’il la prendra en stage dans sa société de production. C’est un protagoniste touchant, sans doute celle dont je me rapproche le plus dans les sœurs Shakespeare. Kitty est douce, aime les enfants, est pleine de joie et ne désespère jamais. Elle donne beaucoup de sa personne. Pour elle, ce qu’elle fait lui parait normal, mais c’est plus que ce que font la plupart des gens. Elle illumine la vie des gens qui l’entoure. Sa volonté à vouloir réussir par ses propres moyens me touche beaucoup et je m’identifie beaucoup à sa personnalité.

Adam est un personnage charismatique, bourru mais qui est un gros nounours. Il est lui aussi réalisateur, mais dans le genre documentaire. Il est très reconnu dans le genre mais depuis un certain événement il n’est plus lui-même. Les risques du métier ont fait de lui un être blessé, qui s’exclu de la société. Lorsqu’il va rencontrer Kitty, il va progressivement changer. Leur relation est toute mignonne.

Au niveau des personnages secondaires, certains m’ont beaucoup plu, tandis que j’avais envie de foutre des claques à d’autres. On va commencer par ceux que je n’ai pas apprécié : les parents de Jonas : Everett et Mia Klein. Je suis désolée, mais les parents démoissionnaires comme ça qui ne s’occupent pas de leurs enfants même en VACANCES, qui ne les écoutent pas, qui les laisse seuls dans des moments importants, je trouve ça dégueulasse. Voilà pour les personnes négatives dans ce roman, mais heureusement ils ne sont pas majoritaires.

Annie, la gouvernante des Klein est une femme adorable. Elle travaille depuis des années pour eux et elle fait comme partie de la famille. Elle fait tout pour cette famille alors qu’elle n’a plus forcément l’âge de tout faire. Cette femme est incroyable et j’ai beaucoup d’admiration pour elle. On a aussi le psy d’Adam, un homme intelligent et qui est assez drôle dans ces répliques. C’était sympa de lire ces moments de réflexion et d’humour parfois.

Cette romance m’a plu et j’ai passé un agréable moment pendant ma lecture même si j’aurais préféré la lire en hiver. J’attends avec impatience le quatrième et dernier tome de cette saga. On va voir Lucy, l’ainé des sœurs et je pense que comme les tomes qui parlait des cadettes étaient légers, ceux des deux ainés seront plus profonds.

ET VOUS, VOUS AVEZ LU L’UN DES TOME ? QUELLE EST LA FILLE SHAKESPEARE QUI VOUS CORESSPOND LE PLUS ? KITTY LA FILLE SENSIBLE AUX ENFANTS ET AU CINEMA, CESCA LA DRAMATURGE AU CARACTERE CHANGEANT, JULIET LA FEMME RESPONSABLE ET ENTREPRENANTE, OU LUCY L’AINEE PLEIN DE FORCE ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

2 commentaires

  • Répondre Kimysmile 6 juin 2019 at 20 h 57 min

    Pour l’instant, c’est mon tome préféré. 🙂

    • Répondre SpaceBubble_Off 6 juin 2019 at 22 h 40 min

      Ah oui ? C’est vrai que les personnages sont supers attachants !

    Laisser un message