Les jolies choses arrivent

Fantasy Jeunesse

The Wicked Deep de Shea Ernshaw

5 février 2020
The Wicked Deep, un roman fantastique jeunesse sur les malédictions !

Bonjour tout le monde ! On se retrouve aujourd’hui pour mon avis sur The Wicked Deep, un roman fantastique jeunesse qui ne m’a qu’en partie convaincue. Il est beaucoup passé sur les réseaux sociaux et il a eu beaucoup de très bons avis. Je l’ai d’ailleurs lu en lecture commune avec @lespagesdelivrantes et elle en a même pleuré. Mais je n’ai pas vraiment ressenti la même chose. Je vous explique pourquoi juste après !

Le synopsis

The Wicked Deep, un roman fantastique jeunesse sur les malédictions !

C’est une histoire de vengeance… Il y a près de deux siècles, Marguerite, Aurora et Hazel Swan, trois jeunes femmes belles, libres et indépendantes, furent accusées de sorcellerie par les habitants de la ville de Sparrow. Des pierres accrochées aux chevilles, les trois sœurs furent noyées. Exécutées. Depuis ce jour, chaque année au mois de juin, les sœurs Swan sortent des eaux de la baie pour choisir trois jeunes filles, trois hôtes. Dans le corps de ces adolescentes, Marguerite, Aurora et Hazel reviennent se venger. Et cette année encore, Penny le sait, alors que les touristes afflueront, on retrouvera des cadavres de jeunes hommes sur la plage… Car cette malédiction, rien ne semble pouvoir l’arrêter.

Une fiction d’une force envoûtante aux frontières de la sorcellerie et de la magie. Êtes-vous prêts à rencontrer les « Swan Sisters » ?

Le livre

Ce roman fantastique jeunesse de 381 pages est écrit par Shea Ernshaw et édité chez Rageot Editeur. Il peut être lu par de jeunes lecteurs mais pas avant 13 ans tout de même car la malédiction pourrait faire peur aux plus jeunes. Cette livre a une note moyenne de 16,2 sur Livraddict, et de 3,83/5 sur Goodreads.

Mon ressenti

Cela faisait longtemps que j’avais envie de lire ce livre. C’est la blogueuse et youtubeuse Muffins and Books qui m’avait donné envie de me plonger dans cet univers. Je l’ai demandé à Noël et je m’y suis mise après tout le monde. Aux vues de tous les avis positifs sur ce roman, je me suis dit que je ne prenais pas trop de risque. Pourtant il ne m’a pas plus emballée que ça.

Je n’ai pas réussie à m’immerger dans l’histoire. Nous nous plaçons du point de vu de Penny, une lycéenne qui fait sa dernière année au lycée de Sparrow. Elle vit depuis toujours dans cette partie de l’Oregon et tous les ans elle voit la malédiction des Swan Sisters se réaliser en juin. Ces soeurs ont été assassinées il y a 200 ans par les habitants de Sparrow qui les considéraient comme des sorcières sous la simple raison qu’elles envoûtaient les hommes. Les habitants les ont condamnés à la mort par noyade au fond de la mer bordant la ville de Sparrow. Depuis, elles reviennent tous les ans pour se venger. Elles envoûtent les hommes et les noient dans la mer afin qu’ils restent avec elles pour toujours.

Penny habite sur un île où est situé le phare de la ville. Le soir où la Swan Season commence, elle rencontre Bo, un garçon venu à Sparrow en quête de réponse, mais il ne connait pas la malédiction. Il cherche du travail et Penny lui propose de l’embaucher pour rénover le phare, qui est a l’abandon depuis que son père a mystérieusement disparu. Il y a tellement de choses mystérieuses qui se passent et qui disparraissent que l’on se demande si elles ne sont pas toutes liées entre elles. Les Swan Sisters sont revenues, mais qui vont-elles tuer cet été ?

Tout ça est très intriguant et c’est ce que j’ai vraiment admiré dans le roman. L’écriture de l’auteur et le suspens qu’elle apporte forment une ambiance légèrement inquiétante. Pas flippante non plus, ce qui pourrait rebuter ceux qui n’aiment pas les livres qui font peur (comme moi). C’est juste bizarre et mystérieux, mais parfaitement bien mené. Shea Ernshaw a construit une intrigue qui nous suit jusqu’à la fin, jusqu’aux dernières pages. On n’est jamais sur de rien. Le lecteur est totalement embarqué dans cette malédiction et on essaie de savoir qui peut bien être habité par une Swan Sister.

Pourtant, malgré cette intrigue parfaite, j’ai eu une impression de lenteur qui ne m’a pas quitté des 3/4 du roman. Ce suspens, cette attente ne m’ont pas permis d’être pleinement plongée dans l’histoire. Une certaine latence s’est greffé tant à l’histoire qu’aux personnes qui la constituent. Ces derniers ne m’ont pas touchés. Comme je l’ai dis plus haut, la blogueuse avec qui j’ai lu The Wicked Deep en lecture commune n’a pas du tout eu le même ressenti que moi. D’ailleurs, nous avions envie d’une fin à l’opposée l’une de l’autre !

Comme quoi, je dois faire exception à la règle en ce qui concerne mon avis sur ce livre. J’espère toutefois qu’il vous plaira si jamais vous décidez de le lire, car tout avis est personnel et que beaucoup l’ont apprécié.

VOUS CONNAISSIEZ DÉJÀ CE LIVRE ? THE WICKED DEEP VOUS ATTIRE VOUS AUSSI AU PLUS PROFOND DE VOUS ? ALLEZ-VOUS VOUS LAISSER ENTRAÎNER PAR CETTE MALÉDICTION ?

The Wicked Deep Aesthetic @spacebubbleblog

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

Vous aimerez sûrement

2 commentaires

  • Répondre Madame Ratou 6 février 2020 at 12 h 01 min

    Hello ! Je comprends parfaitement ton point de vue. En ce qui me concerne, mon avis est différent : j’ai littéralement adoré ce livre. Ce n’est pas un coup de cœur mais j’y pense encore alors que je l’ai découvert il y a plusieurs mois déjà. L’ambiance particulière voire mélancolique, les personnages, le principe même de la malédiction.. tout m’a plu. 🙂

    • Répondre SpaceBubble_Off 25 mars 2020 at 14 h 28 min

      C’est génial que tu l’aies autant aimé ! C’est toujours bien de voir que ce qui ne nous a pas plu, a plus à d’autres !

    Laisser un message