TBTL

Throwback Thursday Livresque #11

15 juin 2017

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui, pour ce Throwback Thursday Livresque, j’ai envie de de vous proposez un thème un peu différent des autres fois. Je me suis penchée sur la question et j’aimerai savoir si dans une de vos lectures, vous avez trouvez un personnages ridicule. Ridicule dans le sens comique mais aussi un personnage qui vous a exaspéré.

Pour ce thème je choisis une pièce de théâtre de Molière : L’Avare. C’est un livre que j’ai eu à lire lorsque j’étais en classe de 4ème. Nous avons eu à jouer des scènes et à les interpréter de façons à faire rire la classe. Je peux vous dire que tout le monde se tordait de rire tant imprégner un personnage avare est difficile !

Je l’avais acheté chez l’édition Hachette avec Biblio collège car il dispense des explications et des questionnaires sur notre compréhension du texte.  Ces éditions sont très complètes et permettent de se préparer à un éventuel contrôle de un de lecture (qui est très fréquent au collège!).

J’avais énormément apprécié cette pièce qui est effectivement drôle, complète et qui intègre un certaine leçon de vie. L’avarice mène à des actions idiotes, méchantes voir illégale. Et l’on perd aussi des relations sociales avec ce défaut : on s’éloigne des autres, on n’est pas dans le partage ni avec ses amis (parce qu’on en a souvent plus) ni avec sa famille. C’est ce message que j’ai perçu dernière le comique de cette pièce.

Je dois ajouter que cette pièce a été joué au théâtre de nombreuses fois. J’ai eu le plaisir d’assister à l’une des représentation qui était on ne peut mieux réussi mais si vous voulez voir cette pièce en film elle existe aussi. Le rôle de Harpagon (le personnage avare et phare de la pièce) est magnifiquement bien joué par Louis de Funès (que je l’adore cet acteur quand il joue). C’est vraiment une pièce (ou film plutôt) à regarder une fois que l’on a lu la pièce !

Le synopsis

Résultat de recherche d'images pour "l'avare molière hachette"

« La peste soit de l’avarice et des avaricieux ! ».Car tous ceux qui ont le malheur de fréquenter Harpagon ont à se plaindre de lui, tous ont à subir la tyrannie de ce vieillard rongé par le désir de posséder toujours plus d’argent et d’en dépenser toujours moins.L’avare refuse à ses enfants des mariages d’amour et impose à tous les pires supplices au nom de cet argent qu’il entasse dans sa « chère cassette ». Mais un jour la cassette disparaît.

Bibliocollège propose : le texte intégral annoté, des questionnaires au fil du texte, des documents iconographiques exploités, une présentation de Molière et de son époque, un aperçu du genre de la comédie de mours et de caractères, un groupement de textes : « Portraits de travers humains ».

Voilà c’est tout pour aujourd’hui ! J’espère que ce TBTL vous a plu !

A très vite pour de nouvelles chroniques et n’hésitez pas à laisser un petit commentaires pour me proposer votre lecture, me dire si vous avec lu cette pièce et si vous l’avez aimé ou pas.

Des bisous les bulles !

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply