TBTL

Throwback Thursday Livresque #6

11 mai 2017

Bonjour tout le monde ! Comment ça va aujourd’hui ? Avec ce temps pluvieux, ça vous dis un bon livre ? J’ai choisis le thème de le mémoire, du souvenir en fait. J’ai lu il y a longtemps « La maison des sœurs » de Charlotte Link aux éditions J’ai lu.

J’avais eu un gros coup de cœur pour cet ouvrage à l’époque. Les 100 premières pages étaient très longues et l’histoire très ente à venir mais une fois que le personnage principal trouve le manuscrit caché, alors le récit commence et dévient vraiment passionnant. C’est une histoire dans une histoire et c’est une histoire vraiment magnifique.

Résultat de recherche d'images pour "la maison des soeurs charlotte link"

Le synopsis

Barbara et Ralph, un couple de brillants avocats, viennent
d’arriver à Westhill Farm pour passer Noël, quand une violente
tempête de neige s’abat sur la région. Prisonniers de la vieille
demeure, coupés du reste du monde, ils se retrouvent face à la
réalité de ce qu’est devenu leur mariage. Tandis qu’elle
cherche de quoi faire du feu, Barbara tombe sur le manuscrit
de F’rances Gray, la femme qui vivait là autrefois avec sa
sœur, et se passionne pour le récit de leur vie mouvementée.
Elle va malheureusement faire une découverte qui risque de
les mettre en danger, son mari et elle.

J’espère que je vous ai donné envie de le lire ! Et vous, quelle lecture vous a passionné sur le thème des souvenir et de la mémoire ?

A lundi pour un nouvel article !

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Rendez-vous sur Hellocoton !

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Morgane 15 mai 2017 at 16 h 27 min

    Intéressant ce que tu proposes 🙂
    J’ai pensé à « Nina » de Frédéric Lenoir et Simonetta Greggio. En voici le résumé:
    « Oublie-t-on jamais son premier amour ?
    Adrien a décidé de mourir. Mais alors qu il s apprête à avaler un mélange de médicaments, resurgit le souvenir de Nina, une jeune Italienne avec qui il a passé, enfant puis adolescent, des vacances lumineuses sur la côte amalfitaine. Repoussant son suicide d un soir, puis d un autre, il lui écrit une longue lettre qui devient, au fil des nuits, la bouleversante déclaration d amour qu il n a jamais osé lui faire. Il ne se doute pas que ses mots toucheront plusieurs existences : la sienne et celle de Nina d abord, mais également celle de tous ceux qui, de près ou de loin, seront émus par son écriture. »

  • Leave a Reply