Les jolies choses arrivent

Manga Seinen Shojo

TOPS/FLOPS MANGA #6 : que des manga différents !

5 mai 2021
Tops Flops manga sixièmeédition ! De tous les genres !

A que coucou ! Comment allez-vous ! Chers lecteurs, je suis contente de vous retrouver pour cette sixième édition du Tops Flops manga ! J’ai fais des découvertes que j’ai adoré avec des manga très différents les uns des autres : Perfect World, Men’s life, Blue Period, etc. On en parle ci-dessous !

Gros TOP ! Perfect World de Rie Aruga

Perfect World de Rie Aruga est une shojo adorable qui traite du handicap

Le synopsis : Tsugumi Kawana est une jeune femme de 26 ans qui travaille dans une boîte de design d’intérieur. Lors d’une soirée d’un client tenant une boîte d’architecte, elle va tomber nez à nez avec son premier amour et confident quand elle était au lycée : Ayukawa. La jeune fille semble très vite retomber sous son charme. Mais lorsque ce dernier décide de partir, elle va alors se rendre compte que quelque chose a changé. En effet, Ayukawa est en fauteuil roulant à présent.

J’ai lu les deux premiers tomes de cette série qui va d’ailleurs se terminer cette année et j’ai été conquise par sa douceur et sa sensibilité. Il aborde le thème du handicap de manière douce, en donnant la belle part aux émotions que peuvent ressentir les deux personnages principaux : Ayakawa qui est en situation de handicap n’a pas envie « d’empêcher de vivre » une femme, toute personne qu’il apprécie. De son côté, Kawana commence à ressentir de nouveaux des sentiments pour lui mais elle sent bien qu’il ne souhaite pas les encourager. Leur relation se fait en douceur et j’ai hâte de lire la suite pour suivre leur histoire.

Et encore un TOP ! Men’s Life de Ayu Watanabe

Men's life est un shojo drôle et mignon dans le même genre que L-DK !

Le synopsis : À peine rentré chez lui pour les vacances, Yûta, interne au lycée implore Mio, sa sœur jumelle, d’échanger sa vie avec la sienne. Pour cette introvertie, timide et solitaire, découvrir la vie lycéenne en internat en se faisant passer pour un garçon extraverti, sportif et pétillant sans se faire démasquer lui semble insurmontable… Pourtant, elle décide de relever le défi. Mais à peine la supercherie commence-t-elle que Mio apprend qu’elle va devoir partager sa chambre avec Rin, un camarade du club de volley-ball plus âgé qu’elle…

Ayu Watanabe est la mangaka qui a fait LDK, un shojo que j’ai lu l’été dernier et que j’ai adoré. C’était drôle et mignon, et je n’ai pas été déçu par son nouveau titre : Men’s Life. Je cherchais un shojo au ton humoristique, pas uniquement mignon, mais vraiment drôle. Celui ci correspond tellement à cela, il contient des scènes tellement gênantes (ni sexuelles ni violentes) juste gênantes dans le genre où si cela nous arrivait nous serions mal à l’aise. Et ces situations sont si drôles pour le lecteur ! J’ai bien ris et j’ai adoré retrouver le style de dessins de la mangaka. C’est simple mais les visages ne sont pas tout à fait comme dans d’autres shojos. Mio se retrouve à être là colocataire de Rin, un garçon plus âgé qu’elle et ça va produire des situations cocasses, heureusement que Rin est myope quand une taupe sans ses lentilles, moi je vous le dis ! Parce que se changer dans la même chambre, partager la salle de bain, c’est pas pratique ! Les personnages sont sympas, Rin a de bons sentiments et est très gentil, il fait attention à Mio. Mio doit elle, faire face à ses peurs d’être avec les autres. J’ai hâte de lire la suite !

Update : Entre le moment où j’ai commencé à écrire cet article et sa publication j’ai lu le tome 2 de cette série et je suis toujours aussi captivée. Mio et ses camarades de l’équipe doivent se déguiser en filles et ramener dés numéro de garçons pour remporter un challenge, mais cela va peut-être compromettre son déguisement. Rin est de plus en plus perturbé et doux avec Mio. J’ai extrêmement hâte de lire le tome 3 !

Plus qu’un Top, un coup de cœur ! Blue Period de Yamaguchi Tsubasa

Blue Period est un seinen plein d'émotions et de sensibilité, hors du commun et plein de vie

L’art ne s’exprime pas avec des mots.

Blue Period T1 // Yamaguchi Tsubasa

Le synopsis : Yatora est un lycéen banal qui n’a pas vraiment d’ambition. Un jour, il aperçoit par hasard le tableau peint par une camarade de classe en cours d’arts plastiques : un événement qui va bouleverser sa vie et le projeter dans des sphères où il n’aurait jamais pensé entrer !

Blue Period est un seinen qui est sorti au mois de janvier. Il est totalement différent de tout ce que j’ai pu lire jusqu’ici est c’est assez incroyable. Il a une tonalité totalement différente de tous les autres manga. Son thème étant la peinture, le lecteur est plongé dans un univers où les représentations artistiques provoquent des émotions et sentiments chez les protagonistes autant que chez le lecteur. Je n’y connait rien en peinture et pourtant, ce manga m’a fasciné tant que je ressentais les émotions transmises par le mangaka.

Yatora se redécouvre dans la peinture. Par hasard il tombe sur une œuvre peinte par une de ses camarades de classe et il ressent tout ce que l’artiste a voulu exprimer. Il est subjugué et il commence à dessiner. A partir de là, il se sent libre, il arrive a exprimer ce qu’il ne peut expliquer avec des mots. C’est majestueux et empli de poésie. C’est un énorme coup de cœur pour moi, je sais que le 17 mars je vais foncer m’acheter la suite. Pour vous convaincre, je vous laisse une petite citation qui m’a marquée.

J’ai eu l’impression de vraiment communiquer avec les autres.

Blue Period T1 // Yamaguchi Tsubasa

Un TOP pour @Ellie de Momo Fuji

Le synopsis : Eriko Ichimura est une lycéenne discrète que l’on ne remarque pas. Son seul plaisir est d’admirer Akira Ômi, un beau jeune homme plein de fraîcheur, et de « murmurer » ses fantasmes quotidiens sur Internet. Mais, un jour, elle découvre par hasard la vraie nature d’Ômi. Et ce dernier prend connaissance des tweets embarrassants d’Ellie… !! Voici l’amour peu ordinaire d’une perverse discrète.

Encore un shojo tout mignon et drôle ! J’ai trouvé le scénario original avec le compte Twitter. C’est un manga fun, drôle, léger et attachant. Je trouve ça chouette que les fantasmes soient désacralisés dans ce manga car souvent les filles sont naïves et choquées dans les manga alors que c’est quelque chose de tout à fait naturel. Qui n’a jamais fantasmé ? Les hormones travaillent encore plus je pense lorsqu’on est en pleine adolescence et cela rend la lecture comique. Omi est un arrogant maladroit qui sait qu’il plait mais qui n’arrive pas à exprimer de réels sentiments. Il y a un gros décalage encore la personnalité d’Omi et celle d’Ellie qui est plus renfermée et craintive. Le contraste est chouette. C’était une bonne lecture et je me demande ce que cela va donner sur le long terme.

Un mi-TOP pour A tes côtés

A tes côtés, un shojo tout mignon et tout doux

Le synopsis : Quand un après-midi d’hiver enneigé, Hotaru tend son parapluie à Hanoï, un de ses camarades de lycée qui vient de se faire larguer, elle n’imaginait pas encore que c’était le début d’une nouvelle histoire. En effet, ce garçon de la classe d’à côté débarque le lendemain, pour lui faire une déclaration d’amour… alors qu’il ne la connaît pas vraiment. Déstabilisée, elle finit pourtant par accepter d’essayer de sortir avec lui jusqu’à Noël. Et si derrière des apparences trompeuses, la rencontre de ces deux-là était en réalité le fruit du destin ?

Si vous rechercher de la douceur, de l’amour, de l’amitié, du respect entre deux jeunes personnes, alors vous êtes au bon endroit. Ce shojo est un concentré de bonheur, de petits moments qu’Hotaru et Hanoï partagent. Ils se découvrent, se contemplent, s’apprivoisent eux-mêmes et leurs sentiments. J’ai bien aimé découvrir cette douceur que je compare à un petit bonbon au miel, tout doux. C’est doux mais en même temps c’est ce pourquoi je le classe en mi-top. J’ai envie de découvrir la suite de cette série, ais ce n’est pas un coup de cœur, c’est doux et je chercherai bien cela à un moment. Attendez le bon moment, le moment où vous avez besoin de douceur et d’amour, de réconfort, et ce manga sera votre meilleur moment de la journée.

Vous pouvez lire ma chronique détaillée sur le blog de Lireka : cliquez ici !

Un grand TOP pour Les Carnets de l’Apothicaire T1 !

Le synopsis : À 17 ans, Mao Mao a une vie compliquée. Formée dès son jeune âge par un apothicaire du quartier des plaisirs, elle se retrouve enlevée et vendue comme servante dans le quartier des femmes du palais impérial ! Entouré de hauts murs, il est coupé du monde extérieur. Afin de survivre dans cette prison de luxe grouillant de complots et de basses manœuvres, la jeune fille tente de cacher ses connaissances pour se fondre dans la masse. Mais, quand les morts suspectes de princes nouveau-nés mettent la cour en émoi, sa passion pour les poisons prend le dessus. Elle observe, enquête… et trouve la solution ! En voulant bien faire, la voilà repérée… Jinshi, haut fonctionnaire aussi beau que calculateur, devine son talent et la promeut goûteuse personnelle d’une des favorites de l’empereur. Au beau milieu de ce nid de serpents, le moindre faux pas peut lui être fatal !

Ce seinen écrit par Hyuga Natsu, Itsuki Nanao et Nekokurage est manga où la médecines, les complots de la cours et l’humour sont présents. Le lecteur se retrouve immergé dans le palais impérial aux côtés de Mao Mao, une jeune fille intelligente qui va se retrouver mêlée aux intrigues de la cours. Sa formation auprès d’un apothicaire lui a permis de devenir une experte en poisons et en plantes médicinales. Cette histoire est pleine de mystères et de savoirs. C’est dépaysant et j’ai adoré m’immerger dans la culture du pays. De plus, les dessins sont magnifiques : la cours impériale est richement décorée, il y a des fleurs et des plantations qui ornent les bâtiments et je ne parle pas des tenues traditionnelles. C’est sublime et j’ai extrêmement hâte de lire la suite !

Vous pouvez lire ma chronique détaillée sur le blog de Lireka : cliquez ici !

CET ARTICLE TOP FLOP VOUS A PLU ? QUELS SONT LES MANGA QUI VOUS TENTENT ? VOUS EN AVEZ DEJA LU CERTAINS ? QUELS SONT VOS DERNIERS COUP DE COEUR ?

@SpaceBubble_Off

Instagram : spacebubbleblog

Mail : chiara@spacebubble.fr

Vous aimerez sûrement

Aucun commentaire

Laisser un message